Run Disney France 2018 : j’ai couru 10k à Disneyland Paris !

Je ne crois pas que j’en parle souvent sur ce blog, mais sans être une sportive d’exception, j’aime bien courir. Depuis quelques mois, je commence à participer à des courses, avec une préférence pour celles qui me permettent de courir dans des lieux exceptionnels. Après la course des princesses à Versailles, j’ai fini mon premier 10k à Disneyland Paris !

 

Les plus et les moins de l’édition 2018

+  –
Le parcours des 10k inclut beaucoup de passages backstage, une belle occasion de voir l’envers du décor ! C’est aussi là où on sait qu’il n’y aura pas de point photo donc le moment de courir à bon rythme. Je n’ai pas vu tous les personnages, je suis déçue d’avoir raté Kronk par exemple ! Je me demande si ça ne désavantage pas un peu ceux qui courent pour de bon…
Cette année, les méchants étaient à l’honneur : méchants Marvel pour le 5k, les sidekicks pour le 10k. Du coup, chaque course permet de voir des personnages différents, dont certains qui apparaissent rarement dans les parcs. J’ai par exemple une belle série de photos avec Br’er Bear et Br’er Fox de Song of the South (un film Disney sorti en 1946 !), presque inconnus à Paris mais bien connu des Américains qui les connaissent comme les stars de l’attraction Splash Mountain (complètement barrée, l’attraction). Je suis un peu restée sur ma faim à la runDisney Health and Wellness Expo. Avec un nom pareil, je m’attendais à un vrai salon avec plein de merchandising Disney autour du running et des animations pour nous mettre dans l’ambiance. En réalité, outre le retrait des dossards, il y a simplement quelques stands des sponsors.
La médaille et le t-shirt valent le prix ! Je voyais une arrivée plus triomphale, avec de la musique à fond et des photos avec les personnages.
Les cast members mettent l’ambiance tout au long du parcours et le spectacle est presque autant dans les déguisements des participants qu’avec le personnel du parc !
Br’er Bear & Br’er Fox

Faut-il être très entraîné pour participer aux différentes courses ?

Je cours depuis quelques années deux fois par semaine, en extérieur le week-end, sur un tapis en semaine.

J’ai déjà vécu un runner’s high, cette sensation agréable qu’on peut éprouver en courant et je comprends qu’on puisse être accro au running : moi-même, je prends goût aux courses alors que je n’envisageais même pas d’en faire il y a un an de ça. Mais le marathon, en tout cas pour l’instant, se trouve exactement là où j’ai défini ma limite : quand le sport fait plus de mal que de bien.

Ça, c’est pour vous situer où j’en suis pour courir confortablement un 10k. MAIS techniquement, j’ai vu des gens de tout âge et niveau aux 10k. Dont beaucoup marchaient dès le début de la course. Et qui plus est, même si, comme moi, vous êtes quand même venus pour courir, au final, on s’arrête souvent pour les photos avec les personnages. Moralité, franchement l’année prochaine, je pense que je tente le semi (qui à la différence des autres courses, est chronométré).

Bref, ne vous limitez pas trop, c’est à vous de décider si vous le faites pour le fun, pour le sport, ou les deux.

Quand s’inscrire et récupérer son dossard ?

Les premiers dossards sont mis en vente en avril. Cette année, une deuxième salve était annoncée fin août. Pour ma part, coup de bol : j’ai consulté le site début août sur une impulsion et paf ! Des dossards surprise !

Dans mon expérience, les dossards partent très vite, sauf ceux pour le semi (21 km).

N’hésitez pas aussi à consulter les groupes Facebook de fans Disney (ou de fans de courses Disney, si si, ça existe !), où certains revendent leurs dossards quand un imprévu s’est présenté.

Est-ce cher pour s’inscrire ?

Oui et non. Plus la distance est longue, plus la course est chère, et pour le 10k, j’ai payé le double des tarifs que j’ai constatés sur la plupart des courses. Mais l’ambiance et les récompenses le valent bien.

Le prix des dossards seuls inclut-il la visite au parc  après les courses ?

Non.

Faut-il dormir sur place ?

Cette année, le 5k avait lieu le vendredi soir. En revanche, le 10k était le samedi matin, avec un départ à 7h… Mais des sas qui fermaient au plus tôt à 6h20. Laissez-moi vous dire que le réveil et le froid m’ont piqué très fort. Je n’imagine même pas si j’avais dû, en plus, ajouter un trajet d’une heure en RER pour venir le matin de la course.

Donc oui, je conseille l’hôtel… Mais c’est un budget.

À noter que cette année, un service spécial de RER A était prévu qui partait à 5h du matin d’Auber (je ne sais pas, en revanche, quand arrivent les suivants). La gare est à cinq minutes du point de départ de la course et quelques cafés du Disney village étaient déjà ouverts à 6h du matin.

Où est la Disney Events Arena ?

Au Disney village, derrière le McDonald’s.

Puis-je être accompagné(e) par un non-coureur ?

Il y a des zones spectateurs prévues sur le parcours accessibles que sur présentation d’un bracelet distribué sur demande au point d’informations lorsque vous retirez vos dossards à la Disney Events Arena. Il n’y en avait plus quand je suis venue récupérer le mien le vendredi à 16h. Pour vous donner toutes vos chances, passez à l’arena le plus tôt possible.

Comment ça se passe pour les photopass ?

Vous pouvez réserver votre photopass (pour la course seule ou pour la course + photos prises lors de la visite du parc) en même temps que votre dossard, ou acheter les photos au choix après la course. La photo à l’unité vaut 16€, 10€ par photo à partir de 2 photos achetées, le Photopass pour la course seule vaut 39€. Il faut voir donc si ça vaut le coup/coût en fonction du nombre de photos prises.

On vous scannera votre dossard aux points photo avec les personnages ou à l’arrivée. D’autres photographes sont positionnés sur différents points du parcours. Il suffit que votre dossard soit bien visible.

Quelques jours après la course, on peut s’inscrire sur le site dédié avec son numéro de Photopass ou son numéro de dossard pour retrouver toutes les photos associées.

À noter que la plupart des cast members postés près des points photos vous proposeront bien volontiers de vous prendre en photo avec votre téléphone. Reste que la qualité du cliché par un photographe n’est pas la même et que vous en trouverez difficilement de vous dans le feu de l’action, le cheveu au vent.

Bon à savoir

  • Il y a des toilettes sur le parcours et évidemment du ravitaillement.
  • Un gEAR bag vous sera fourni avec votre dossard et une étiquette correspondant à votre numéro de dossard. Vous pourrez donc y laisser quelques affaires à la consigne.
  • Quelques jours avant la course, vous recevrez un fichier pdf bien pratique avec toutes les informations nécessaires.
Un commentaire ?
Avez-vous déjà participé à une course Disney ? Comment c’était ?
Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut-être

Réinventer les classiques Disney ? Où il est question de Lewis Trondheim, de Ducktales nouvelle génération, et d’un Mickey steampunk

Parlons peu, parlons canards. Parlons de Mickey, aussi, qui à bientôt 90 ans a toujours …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d blogueurs aiment cette page :