Un amour exemplaire : Cestac dessine les cases, Pennac remplit les bulles

Jean est l’héritier d’une famille noble qui a fait fortune dans le vin. Le jour où il rencontre Germaine, modeste couturière qui ne manque pas de caractère, c’est le coup de foudre. Ils ne se quitteront plus.

Plus d’argent, pas d’enfant, mais des livres et un bonheur qui n’a pas terni avec les décennies : l’histoire de ce couple atypique qui fait jaser les voisins, le petit Daniel Pennac en a été l’avide réceptacle.

amour exemplaire pennac cestac

Pour notre plaisir, il l’a transmise à Florence Cestac, dessinatrice iconique dont le trait semble fait pour donner vie aux personnages truculents de l’arrière-pays niçois dont il est question. L’alliance est réussie et j’en viens à penser que les Souvenirs d’enfance de Pagnol se prêteraient tout aussi bien à une adaptation en bande dessinée (mais peut-être est-ce déjà fait ?).

BD un amour exemplaire

En moins de 60 pages, je me suis laissée amuser et émouvoir par la nostalgie heureuse qui émane de la BD et les histoires d’amour et d’amitié qui y sont brossées.

M’étendre plus longuement sur Un amour exemplaire, ce serait retarder le moment où vous pourrez vous y plonger. Aussi je vous laisse sur cette réflexion pleine de bon sens :

Un amour, c’est comme un chien, faut le sortir souvent, sinon, ça s’attaque aux pantoufles !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut-être

monde flottant alan spence thomas glover

Le monde flottant, par Alan Spence : un gaijin écossais à la conquête du Japon des samouraïs

C’est un beau livre dont l’intrigue se place quelque part entre le roman d’aventures, l’épopée …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :