Où il est question du dosage des bons sentiments

song for marionPrenons une minute pour remercier Cinetrafic (rendez-vous ici pour la liste des films de l’année) qui m’a offert ma plus belle crise de larmes depuis Billy Elliott (Jamie Bell c’est un peu comme Nicholas Hoult, je l’aime d’un amour inconditionnel datant de ses rôles enfantins, j’irais voir n’importe lequel de ses films. Ce qui tombe bien, Snowpiercer N’EST PAS n’importe quel film. Allez le voir, avec un bras ami à étreindre quand vous serez remué).

Song for Marion c’est un peu Sister act 2 au club du troisième âge, où Whoopi Goldberg serait remplacé par la jeune et fraîche Gemma Arterton en professeur de chant bénévole d’une chorale de personnes âgées, et Lauryn Hill par Terence Stamp dans le rôle du mari bourru de Vanessa Redgrave, alias Marion, son alter ego pleine de joie de vivre malgré le cancer qui la ronge.

Préparez vos mouchoirs parce que si ce n’est pas l’histoire d’un couple que seule la maladie aura réussi à séparer, ou le thème du deuil qui vous tire des larmes, ce sera peut-être la difficulté des relations père-fils (les hommes, ces créatures sensibles sous leur carapace) ou encore les chansons qui vous feront sangloter de façon incontrôlable.

Est-ce que c’est plein de bons sentiments ? Evidemment. Et parfois, trop de bon sentiment tue le bon sentiment. Ce n’est pas le cas pour Song for Marion. D’accord, il y a une leçon – et je peux vous dire sans trop spoiler qu’elle se résume à “il n’est jamais trop tard”.

Le bon sentiment, c’est ce qui tire sur des cordes faciles pour nous émouvoir – ici le cancer, la solitude, les non-dits de l’amour filial, la chanson comme mode d’expression – mais ce n’est là qu’un des nombreux éléments qui font l’alchimie d’un film, avec son casting, sa bande sonore (si la musique est un élément clé du film, elle n’est pas omniprésente, et l’un de mes professeurs m’avait bien dit que les silences comptent dans l’émotion), ses répliques, et surtout le jeu de ses acteurs.

Or Song for Marion est joué avec suffisamment de subtilité et de retenue pour ne pas verser dans la morale éhontée, malgré un élément déclenchant manquant pour expliquer la prise de conscience du héros, un peu trop rapide.

Ma révérence donc à Terence Stamp, bouleversant de dignité.

Song for Marion – Paul Andrew Williams
Sorti en DVD le 1er octobre, distribué par M6 – SND (agenda sortie cinéma 2014)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut-être

Pourquoi je n’ai pas écrit de film sur Sitting Bull, par Claire Barré

Pour apprécier pleinement le livre dont je m’apprête à vous parler, il n’est pas nécessaire …

6 commentaires

  1. hello
    ah celui là je l’avais mis en premier sur ma liste de films de cinétrafic car j’adore pleurer devant les mélos et je me souviens que ma mère l’avait vu au ciné et m’avait dit avoir versé de chaudes larmes, elle qui est pourtant plus insensible que moi…malheureusement j’ai pas été retenu sur ce coup là, et on m’on a envoyé d’autres tels qu’a la merveille, qui fait aussi pleurer mais plutot de rage :o)… bon j’essaierais de le louer celui ci , en meme temps j’essaie de me consoler en me disant que ce n’est évidemment pas de la grande mise en scène…bonne soirée à toi…
    filou49 Articles récents…” Bel Air”, de Lionel SalaünMy Profile

    • Tiens c’est drôle, moi j’avais demandé A la merveille et j’ai été retenue pour celui-ci… Apparemment donc je n’ai pas perdu au change 🙂 Effectivement, je ne pense pas que Song for Marion soit un indispensable si cela peut te consoler, mais c’est un joli mélo et j’insiste vraiment sur Terence Stamp qui est vraiment un grand monsieur avec beaucoup de classe… Tu me diras ce que tu en penses si tu le vois un jour !

  2. Bon, je me le louerai sur l’Itunes store et je prenais une boîte de kleenex : tu m’as convaincue !

  3. *prendrai (c’est quoi cette fatigue qui me fait écrire n’importe kwoâ ?)
    vivelaroseetlelilas Articles récents…Elles au 20ème siècle : toute la libération de la femme dans un beau livre ! + concoursMy Profile

  4. ça donne envie … c’est le genre de films que je vois d’habitude au festival du film britannique dans ma ville à dinard
    j’adore ..
    Luocine
    luocine Articles récents…Rome en un jour – Maria POURChETMy Profile

  5. Bonjour et merci pour cet article ! J’apprécie beaucoup ce système de commentaires, très simple et pratique. J’aimerais l’utiliser sur un de mes sites, mais je rencontre un problème, il ne s’affiche pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :