Victoria vs. Elizabeth / Albert vs. Franz : le choc !

Sur la brillante idée de Faustine, je suis allée hier soir voir Victoria, les jeunes années d’une reine (en VO, The young Victoria) en compagnie de son amie Nono.
Il se trouve qu’elle et moi partageons des préférences musicales (sauf que ses goûts à elle sont plus éclectiques que les miens puisqu’ils incluent des chanteurs français), et apparemment, un attrait tout particulier pour les films emplis de valses, de princesses romanesques et de beaux jeunes hommes aux cheveux savamment disciplinés vêtus de pantalons à carreaux taille haute du plus bel effet. C’est donc fort aise que je me suis rendue avec Nono à l’Utopia de Tournefeuille.
L’endroit me plait beaucoup. Mais venons-en au film : la bande annonce ne lui rend pas justice. Nono et moi l’avons adoré de concert.Je me dois de vous avertir : le film est centré essentiellement sur l’intrigue sentimentale. Emily Blunt, qui joue la jeune reine Victoria, est absolument charmante, et Rupert Friend est craquant. En grande amatrice d’amour dégoulinant, mon petit coeur de guimauve a fondu devant les belles déclarations du bel Albert.

Nono a décrété, je cite : “je crois que la demande en mariage a détrôné Sissi dans mon palmarès des scènes les plus romantiques“. Moi, je dis qu’entre Franz et Albert, il n’y a pas photo : c’est la petite mèche folle juste quand il faut qui fait tout.

A gauche, pour les incultes et ceux qui ont passé les 22 derniers Noëls au Népal, Sissi et Franz-le-gominé. A droite, la fameuse scène. La mèche qui tue est de l’autre côté. (hiiiiiiii, la mèèèèèèèche ! La mèèèèèèche, vous dis-je !)

Visuellement, c’est magnifique, et les costumes, et les décors (si le film n’a pas été tourné à Buckingham Palace, de véritables palais anglais ont été utilisés pour recréer les somptueuses salles dans lesquelles les personnages évoluent).

Et je ne vous parle même pas de la musique… Mais ayant naturellement un gros faible pour les valses, je crains de ne pas être objective.Sur le principe, ça a l’air relativement proche d’Elizabeth, mais à vrai dire, ce n’est pas comparable. Elizabeth, le premier du moins, évoquait bien davantage les intrigues politiques et avait un côté plus sombre. Mais quoi qu’il en soit, les deux films rendent ces deux grandes reines extrêmement attachantes et donnent envie de se plonger illico dans une biographie pour vérifier le degré de fidélité à l’histoire (oh mon dieu… Deviendrais-je royaliste ? Même pas des français, en plus…)

Je vous invite vivement à parcourir le site du film, où vous pourrez apprendre les pas de la valse (ressource absolument indispensable de nos jours) et vérifier que oui, le roi William est bien joué par le même acteur que celui qui incarne Horace Slughorn dans Harry Potter et le Prince de Sang-mêlé. Puis découvrir qu’il était aussi le papa de Bridget Jones, ce qui explique déjà mieux pourquoi j’ai passé la moitié du film à me dire que son visage m’était incroyablement familier.


Donc, Elizabeth – Victoria, je dirais un partout.
Albert versus Franz, avantage Albert.
Mais alors dilemne : et entre Rupert Friend et Joseph Fiennes, hein ? Non, c’est trop dur.

Je pourrais aussi vous parler du chien dans le film, mais je vais m’arrêter là avant que vous ne me preniez pour plus cinglée que je ne suis. Ce qui est déjà pas mal.

Post Bloggum : J’ai vu Numéro 9, aussi, mais je serai nettement moins bavarde à son sujet puisque j’ai passé tout le film à sursauter. Mais la musique -géniale- est signée Danny Elfman, ce qui valait bien le déplacement. M’enfin, sans les gosses, si vous en avez.

Rendez-vous sur Hellocoton !

12 commentaires

  1. le comité de commentationnage et accessoirement adulateur de Gérald G.

    Message approuvé. Les illustrations sont bien choisies. Notre note: 17/20.
    (la mèèèèèèèèèèèèche, hi, la mèèèèèèèèèèèèèèche!!!)
    PS: M’étonne pas de Nono tiens!

    • 😀 Nono a encore plus adoré que moi, je crois (mais rendons à Camille ce qui est à Camille, il n’y a que moi pour gagatiser sur une mèche. J’assume.)
      N’empêche que je n’ai pas dit le quart du tiers de ce que je voulais dire sur ce film ;_; Mais c’est long, déjà, non ? (et pi je ne sais pas si mes émois scène par scène intéressent quelqu’un d’autre que le réalisateur et moi même ^^’)

  2. Hein oui que j’en ai, des idées brillantes ^^’

  3. Blogs are so informative where we get lots of information on any topic. Nice job keep it up!!

  4. Nan mais je boude. J’ai exprimé expressement dans ce blog que j’étais intéréssée par ce film et tu as profité que je sois en concours pour y aller. Le message est clair :p

    Bon l’article était vraiment chouette et j’ai encore plus envie d’y aller alors finalement tu es pardonnée.

  5. J’ai adoré ce film ! La musique, les décors, les costumes il n’y a rien à revoir, on en prend vraiment plein les yeux. Et puis Rupert Friend est vraiment beau 🙂

  6. meme si beaucoup de personnes ont critiqué ce film, j’ai passé un tres bon moment en le voyant. Emily Blunt est tout simplement charmante.

  7. Dire qu’il y a des gens qui n’ont pas vu Sissi, et encore pire des gens qui n’aiment pas Sissi! Ils mériteraient de passer les 22 prochains noël en prison à guantanamo…

  8. J’ai aussi vu le film.
    Je n’avais pas reconnu Horace Slughorn !! Et en effet, c’est bien le père de Bridget lol
    Sissi a été mon film culte, mon père dit souvent que je le regardais tous les jours quand j’étais petite. Ceci dit, c’est vrai que Rupert Friend est mieux que cet affreux Franz lol

  9. Et merde… je n’aime pas les films romantiques, je n’ai jamais vu Sissi, je n’ai pas l’intention de les voir et même Rupert Friend, j’le trouve moche… Ma vie est foutue…

    • La question n’est pas : Rupert Friend est-il beau ou pas, en réalité. Pour être honnête, j’ai vu des photos de l’adaptation de Chéri au cinéma, où je le trouve maigrichon et pas sexy. Mais dans ce film, son personnage est juste aaaaaadorable ^^ (et puis, il y a la mèche !!!)
      Quant à Sissi… Je crois que c’est trop tard pour toi. Il faut l’avoir vu enfant pour que la magie continue à agir, je crois !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :