Citytrip : un week-end à Nantes

Si la fin des vacances vous déprime déjà, le meilleur antidote, c’est de réserver votre prochain week-end. De préférence pour pas cher, tout votre budget étant déjà parti dans vos deux semaines de frénésie estivale.

Quand Ouibus m’a proposé de tester ses services, je n’ai pas hésité longtemps entre les 120 destinations proposées (en France bien sûr, mais aussi en Belgique, Suisse, Italie, au Royaume-Uni, Pays-Bas ou encore en Espagne). Ce serait Nantes, la faute aux nombreux blogs (vous en retrouverez quelques-uns en fin d’article) qui m’ont vanté ses mérites sur les derniers mois. C’est parti pour une première fournée de bons plans !

Le trajet Paris-Nantes

Nous avons donc embarqué à Paris Bercy, une petite demi-heure avant le départ, sur simple présentation d’une pièce d’identité (sachant que Ouibus propose également des trajets vers Nantes au départ de nombreuses autres villes).

ouibus paris bercy

Les plus : un bagage en soute et un bagage à main par personne sans coût supplémentaire (rep a sa, compagnie aérienne low cost !), wifi pendant tout le trajet et prise pour recharger son téléphone (entre les deux sièges, sous l’assise), des toilettes et un temps de pause respecté par le chauffeur qui permet de prendre un petit café bienvenu en milieu de trajet. Le tout pour un prix avantageux !

Le seul bémol peut venir des éventuels bouchons, renseignez-vous donc sur les conditions de trafic !

Se déplacer à Nantes

L’arrivée Ouibus est située à La Haluchère, on accède en une dizaine de minutes au centre-ville en tramway ou en bus.

A savoir :

  • Je suis folle de l’application mobile Tan qui m’a permis d’acheter en ligne mes billets avant d’arriver à Nantes, et donc d’économiser puisque si vous achetez vos tickets auprès du chauffeur, ils sont légèrement plus chers. Bonus : vous pouvez activer votre ticket ou abonnement sur votre smartphone et composter sur mobile. LE TURFU MES AMIS !!! (Navigo, c’est so 2014)
  • Si vous voyagez à plusieurs, les tickets 24h allant jusqu’à 4 personnes sont plus avantageux qu’un ticket 24h chacun. Même si vous n’êtes que deux.

chateau ducs de bretagne nantes

Nantes pour les passionnés d’Histoire et d’Art

evasion urbaine cabine telephonique nantes
Evasion urbaine, la cabine téléphonique aquarium de Benedetto Bufalino

Si vous aviez l’intention d’ignorer le château des Ducs de Bretagne (à ce qu’il paraît, lancer un local sur le sujet de l’appartenance ou non de Nantes à la Bretagne est périlleux. On n’a pas essayé.), ce serait non seulement complètement idiot parce qu’il est d’une beauté à couper le souffle et que l’accès à sa cour et ses remparts est gratuit, mais en plus, ce serait compliqué : il est situé à deux pas de la gare et juste en face de l’Office de tourisme, où je vous conseille de faire un premier stop pour récupérer une carte et un petit guide du Voyage à Nantes.

Ensuite, il ne vous reste plus qu’à suivre la ligne verte en marquage au sol qui vous mènera à tous les incontournables de Nantes, mais aussi à plusieurs dispositifs artistiques surprenants. Une valorisation du patrimoine de la ville assez exceptionnelle que j’applaudis et vous invite chaleureusement à découvrir !

Nantes pour les accros du shopping

rigolettes sous les etoiles magasins nantes

Les artistes participant au Voyage à Nantes n’ont d’ailleurs pas laissé de côté les enseignes des magasins de la ville, et ce n’est pas surprenant : Nantes regorge de boutiques aux vitrines coquettes et aux concepts attrayants ainsi que de façades… décalées.

salon coiffure boucherie nantes
Mention spéciale au yak du salon de coiffure, juste à côté de la boucherie qui vante ses crèmes brûlées.

Pensez également à faire un détour par le rutilant passage Pommeraye qui n’a rien à envie aux plus belles galeries parisiennes.

passage pommeraye nantes

Non loin du passage, faites un crochet gourmand à La cigale, face à l’Opéra. Une brasserie qui a gagné le titre de grand classique nantais à la cuisine raffinée mais relativement abordable, au service aimable et surtout au cadre surprenant.

restaurant la cigale nantes

Pour encore plus de bonnes adresses à Nantes, on rend visite à :

D'autres conseils à partager sur Nantes ?
Je vous laisse la parole dans les commentaires et je vous donne rendez-vous très bientôt pour un autre article sur mes coups de cœur nantais ! Encore merci à Karina et Ouibus qui m’a aimablement offert ce trajet.
Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut-être

Fêter la #SaintPatrickenVert : Paris aux couleurs de l’Irlande

Si vous êtes passés hier soir devant la basilique du Sacré-Cœur, le drugstore Publicis, la …

5 commentaires

  1. C’est amusant de te voir parler de ma ville natale.
    En effet le débat Bretagne ou pas, à éviter 😉

    Pour le château des ducs, il a de la gueule mais c’est tout récent encore et dans les milieux des amoureux du patrimoine/universitaire, la restauration n’est pas 100% vantée… des histoires de fouilles bâclés, de percements pour les ventilations/ascenseurs discutables etc. Bref, comme dans beaucoup d’endroit, maintenant le discours est lissé et ça a fait illusion.

    En revanche niveau expo permanente et temporaires, c’est un endroit bien sympa, là j’applaudis des 2 mains.

    Dommage que le MBA soit si retardés dans ses travaux tout comme le musée Dobré, cela limite fortement l’attractivité niveau musée.
    Mealin Articles récents…Détails sur craquelures – Une belle toilette pour une balade sur les bords de SeineMy Profile

    • C’est sûr que ça a de la gueule ! Mais effectivement les ratés de la restauration passent inaperçus pour le first-time visiteur comme moi apparemment…
      Bon spoiler mais j’ai A-DO-RÉ l’expo du musée Dobrée malgré les travaux, il fera partie du prochain article !

  2. Chouette article ! Merci beaucoup pour la mention vers notre blog 🙂

  3. Très chouette ville en effet. As visité le Lieu Unique (anciennement la Tour Lu) et es tu allée au Nid ? J’ai eu un coup de foudre pour ces deux adresses.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :