Dreamland : les galères de boulot, c’est toujours plus drôle quand ce sont celles des autres

Dreamland (initialement diffusé sous le titre d’Utopia avant son rachat par Netflix), c’est l’équivalent australien de The office, les peines de cœur et les blagues potaches en moins. Une satire politique réussie sous forme de série en deux saisons au sein d’une organisation gouvernementale gérant des projets d’infrastructure urbaine.

A découvrir sans tarder, parce que quel que soit votre corps de métier, il y a fort à parier que vous reconnaîtrez votre quotidien dans les dysfonctionnements propres à tout environnement de travail qui y sont dénoncés.

dreamland

A ce stade, je ne vous ai pas vendu de glamour ou de paillettes. Pour comprendre toute la subtilité de Dreamland, il faut avoir été au moins une fois du côté des réalistes qui pointent l’infaisabilité d’un projet, et sont accueillis par ce grand classique : “je ne comprends pas pourquoi tu es si négatif” (de préférence, en étant consulté APRES que le projet en question ait été validé).

Il faut avoir vécu les absurdités et incohérences qui adviennent immanquablement entre les grandes idées de la direction, et leur exécution (si toutefois, après moult rebondissements, le projet en question n’est pas abandonné au profit d’un autre après avoir été annoncé à grand bruit).

Il faut avoir subi le jargon d’un consultant présentant un logo dont l’idée vient tout droit d’un album de Pink Floyd.

Il faut s’être demandé s’il était bien utile que tout l’étage soit convié à cette réunion durant une après-midi entière, au lieu de, soyons fou… Travailler sur quelque chose de plus concret que le branding sonore du nouveau site web.

Je pourrais continuer pendant des heures. Le quotidien de l’équipe de la Nation Building Authority, c’est le mien, c’est le vôtre !

she burned her hand laminating safety signs

Mais pour apprécier pleinement Dreamland, il suffit tout simplement d’être capable de reconnaître la qualité des dialogues subtilement caustiques, le réalisme des situations et la justesse du jeu des acteurs (tous autant qu’ils sont).

Commenter augmente vos chances d'être augmenté
Si vous tentez cette série, donnez-m’en des nouvelles !
Rendez-vous sur Hellocoton !

Un commentaire

  1. Si j’ai le temps parmi le programme, je regarderai ça 🙂
    malicyel Articles récents…L’hôtel Joke à Paris vous replonge en enfance !My Profile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :