Le journal de Frankie Pratt ou le scrapbooking littéraire par Caroline Preston

Dans l’Amérique des années 20, Frankie Pratt est une jeune femme à l’avenir prometteur qui rêve de devenir écrivain. De l’Université de Vassar où elle part faire ses études au Paris bohème où elle va se révéler, elle tient un journal fait de coupures de presse, de gravures de mode et de bibelots vintage. Le résultat séduira tous les amateurs d’esthétique rétro, dont je fais évidemment partie.

journal frankie pratt caroline preston

Je ne dirais pas que l’intrigue est révolutionnaire : somme toute, le parcours initiatique de l’héroïne se résume à des erreurs de casting amoureuses, un besoin d’affirmation et une quête de reconnaissance professionnelle. Néanmoins, Le Journal de Frankie Pratt est une brève et agréable évocation d’une époque bouillonnante, aux prémices de la libération de la femme, où se côtoyaient des artistes délicieusement scandaleux (on croisera au fil des pages Joséphine Baker ou Hemingway) et des aventuriers ouvrant la porte à la modernité.

journal de frankie pratt

On appréciera notamment les détours par la librairie Shakespeare and company (qui continue d’héberger des artistes) ou le café Select à Montparnasse, hauts lieux de la vie littéraire et refuge des expatriés à Paris. Ce n’est pas un hasard puisque la mère de Caroline Preston avait pour marraine Sylvia Beach, éditeur de James Joyce et fondatrice de ladite librairie.

Un livre au final assez difficile à catégoriser, entre le roman graphique et la romance historique, ce qui en fait tout le sel et dont le format mérite le détour ! Avec en prime une édition poche agréable à feuilleter et au prix sans conséquence, pourquoi se priver ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut-être

Passer une bonne journée au bureau, c’est possible, par Caroline Webb

Dans ma jeune carrière, j’ai toujours travaillé comme community manager. En revanche, j’ai exercé mes …

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :