Conseils de voyage pour explorer le Pérou

cusco perouNos amis de l’agence de voyage Argentina Excepción, organisatrice de voyages personnalisés et individuels en Amérique du Sud avec qui nous avons déjà partagé tant d’astuces de voyage en Argentine, en Bolivie et au Chili viennent tout juste d’ouvrir un nouveau site dédié à une destination qui fait rêver ; j’ai nommé : le Pérou !

L’occasion idéale pour réaliser une quatrième interview vous révélant tous les secrets que Tintin lui-même ignorait.

– Quand et combien de temps partir au Pérou pour bénéficier des meilleures conditions ?

Le Pérou vit au rythme de deux saisons : la saison sèche, d’avril à novembre et la saison des pluies, de novembre à avril. Il est conseillé de visiter le pays durant la saison sèche afin d’éviter le fort taux d’humidité et les pluies tropicales par endroits. Ainsi, durant la saison sèche, le soleil illumine les Andes bien qu’il y ait une plus grande amplitude thermique entre le jour et la nuit.

Néanmoins, trois régions peuvent se visiter toute l’année. Au nord de l’Amazonie, Iquitos fait office d’ovni avec son volume régulier de pluie qui ne nuit pas à de plaisantes croisières pour admirer la faune environnante. La capitale, quant à elle, est ensoleillée de janvier à avril ; le reste de l’année, elle est enveloppée d’une brume, la garúa, mais reste propice à la visite. Enfin, la région d’Arequipa bénéficie d’un climat tempéré et sec tout au long de l’année.

Afin de visiter les sites clés du Pérou, prévoyez un séjour de deux semaines minimum.

montagnes perou

– Faut-il craindre les séismes et éruptions volcaniques ?

Le Pérou est situé sur la ceinture de feu, une zone à forte activité sismique. Le pays a connu dans le passé des tremblements de terre dévastateurs, le dernier en date étant celui de Pisco en 2007.
Toutefois les voyageurs peuvent se rassurer: les légères secousses (4 à 5 sur l´échelle de Richter) sont plus fréquentes et n’entrainent aucuns dégâts.

Les volcans au Pérou se trouvent dans le Sud du pays. Les volcans Ubinas, Misti, Sabancaya, sont les plus actifs du pays.
La dernière éruption de l’Ubinas date d’Avril 2015. Le Misti quant à lui inquiète de par sa proximité avec la ville d’Arequipa, seconde ville du Pérou.

– Comment rencontrer les Péruviens ?

Si on les compare aux portègnes argentins très expressifs, les péruviens sont des personnes discrètes ! Ceci-dit, il est simple d’aller à leur rencontre armé de quelques connaissances en espagnol. Révisez vos cours de lycée, ils vous seront d’une grande aide !

Bien que le Pérou soit un pays touristique, il vous est tout de même possible de vivre de beaux instants auprès des locaux. Essayez d’éviter les tours organisés qui ont tendance à ne pas laisser d’espace à l’improvisation, ainsi vous pourrez découvrir le pays à votre rythme. La Vallée du Colca, dans le littoral sud, se prête parfaitement à cela. En effet, dans l’un des canyons les plus profonds au monde, vous rencontrez les habitants de ses villages pittoresques… Dépaysant !

péruvienne

– Quels sont les plus beaux monuments du Pérou à découvrir impérativement ?

La grande qualité du Pérou est sa diversité naturelle et culturelle. Le pays peut ainsi se découvrir suivant plusieurs thématiques :

  • Les amoureux d’espaces naturels pourront se diriger vers le lac Titicaca, à cheval sur l’altiplano bolivien et péruvien. Surprenant par son altitude, à 3 812 m, ce lac se caractérise par la pureté de son air, une luminosité exceptionnelle et est entouré de paysages somptueux.

Lac Titicaca

  • Outre ses ruines, la cité impériale du Machu Picchu est impressionnante par sa situation en plein cœur d’un sanctuaire national de végétation sauvage subtropical.
  • Dans le littoral sud, la Vallée du Colca présente une destination de choix. Dominée par des montagnes, cette vallée est dessinée par des terrasses agricoles aménagées par les populations pré incas, avec une route superbe ponctuée de villages typiques.
  • L’architecture péruvienne n’est pas en reste ! La ville historique de Cusco se présente sous des traits métissés avec des édifices d’origine inca transformés par les espagnols durant la période coloniale ; la Cathédrale de Cusco en est une belle illustration.
  • Au sud-ouest du Pérou, la ville d’Arequipa émerveille le regard du visiteur par ses bâtiments blanc construits à partir du sillar, une pierre volcanique qui donne cette couleur immaculée aux rues d’Arequipa.

monastère arequipa perou

  • Pour une immersion dans la riche histoire du Pérou, dirigez-vous vers les sites Chan Chan et le Musée des tombes royales de Sipán dans le littoral Nord. Chan Chan est la cité précolombienne la plus étendue du monde. Le site de Sipán, quant à lui, conserve la magnifique tombe du Seigneur du Sipán fidèlement reconstituée avec ses vêtements de guerrier et ses 400 bijoux d’or.
  • Au sud-ouest du pays, vous admirez les lignes de Nasca, des géoglyphes tracés sur le sol qui représentent des formes géométriques ou encore des animaux.

lignes de nazca

– Que recommandez-vous de visiter en dehors des sentiers battus ?

Outre les incontournables touristiques, le littoral nord du Pérou vaut le détour. La ville de Trujillo s’étend au large de l’océan Pacifique et est agréable à visiter en toutes saisons grâce à son climat tempéré. Vous aimerez vous promener dans cette ville et admirer ses bâtiments coloniaux aux façades colorées.

Trujillo doit son nom de capitale de la culture aux célèbres artistes péruviens qui y sont nés et à ses nombreux évènements culturels tel le concours national de Marinera, une danse folklorique. Le nord du Pérou compte également plusieurs sites archéologiques dont Tucume, qui présente 26 pyramides massives construites en adobe par la culture Lambayeque dès l’an 1000 avant J-C.

C’est également dans le littoral Nord que se situent le Musée des tombes royales Sipán et le site de Chan Chan.

La Cordillère est également une riche région à explorer ! Les chutes de Gocta sont classées seizième au classement des plus hautes cascades du monde. Elles sont accessibles après une randonnée de 3h30 à partir du village de Cocachimba.

Le Parc national Huascarán, quant à lui, porte le nom de la plus haute montagne du Pérou qui culmine à 6 768 m. Il occupe la quasi-totalité de la Cordillère blanche. Sa flore riche et sa faune variée rendent ce Parc unique et propice à des randonnées agréables. Situé entre la Cordillère blanche et la Cordillère noire, le village de Huaraz est une bonne base pour réaliser des treks dans les montagnes proches.

– Quelles plages conseillez-vous ?

La côte ouest du Pérou est parsemée de nombreuses plages. Nous vous conseillons de vous attarder sur les plages de Cabo Blanco, Los Organos ou Tubez. La plage de Máncora reste notre coup de cœur car il y fait beau toute l’année, son sable est fin et son eau est constamment chaude, ce qui est rare pour une plage du Pacifique !

– Des conseils pour se rendre au Machu Picchu, très fréquenté par les touristes ?

Le Machu Picchu est le site le plus visité du Pérou mais sa visite est également limitée à un certain nombre. Il est donc préférable de partir très tôt afin d’éviter la cohue. Sur place, ne manquez pas les ascensions du Huayna Picchu ni le Cerro Machu Picchu qui vous promettent de sublimes points de vue sur la forêt luxuriante.

machu picchu perou

– Où déguster les meilleures spécialités culinaires ?

La gastronomie péruvienne est composée d’une diversité unique entre influences japonaises, andines, espagnoles et chinoises. Cette richesse la rend donc savoureuse et surprenante, ceci aux quatre coins du pays ! Toutefois, Lima reste l’endroit où déguster les meilleurs plats.

Lima Perou

Parmi la multitude de plats péruviens, le ceviche, l’arroz con mariscos et l’aji de gallina sont des incontournables. Vous accompagnez ces délices de l’apéritif national, le Pisco sour !

– Quelles sont les principales personnalités historiques à découvrir lors de sa visite ?

Visiter le Pérou, c’est découvrir le savoir-faire et le quotidien de plusieurs cultures précolombiennes. Au travers de sites archéologiques ou de musées, le pays s’efforce de conserver son héritage colossal. En effet, depuis des décennies des fouilles ont révélés des savoir-faire artisanaux, des pratiques funéraires ou encore des techniques agricoles impressionnantes ! Ainsi, n’hésitez pas à prendre le temps de découvrir notamment les importantes cultures Chavin, Paracas, Nasca, Chavin, Moche, Chimu ou Paracas.

Plus d’informations sur le Pérou sur le site de l’agence locale Perú Excepción !

Toutes les photos utilisées dans cet article sont sous licence libre pour usage commercial, sans attribution requise, via le site Pixabay.com

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut-être

Restaurants, cafés, bars : mes bonnes adresses gourmandes à Édimbourg

Bien manger dans la capitale écossaise n’est pas très compliqué : il suffit d’éviter les …

2 commentaires

  1. Excellent résumé ! Malheureusement je ne parle pas un mot d’espagnol 🙁 Mais le machu picchu m’attire tellement !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :