Démenti officiel

Ce n’est pas moi qui ai foutu le feu à Camden Town, d’ailleurs c’est simple, depuis que, au tout début de mon séjour, mes hôtes m’ont gracieusement prévenue que ça craignait un peu dans le coin, je refuse d’y poser le pied sans Canarovore *insérez ici le générique de Bodyguard*. Si c’est pas un alibi en béton, ça ! C’est …

Lire la suite »

Lettre à quelqu’un qui vous plaît

Comme on m’a fait remarquer que cela faisait 5 jours que je n’avais rien posté (le plus sympathique étant que la personne qui me l’a signalé est une des rares qui a de mes nouvelles quotidiennement 🙂 ), je vous épargne mes excuses (je n’ai pas le temps, ma vie ne vous passionnerait pas, et je n’ai rien découvert de …

Lire la suite »

Last night the Beatles saved my life

Je suis sur les rotules (que j’ai fort usées du reste, à force de ramper. J’ai enfin compris pourquoi nos ancêtres sont passés à la station debout.). C’est une lourde tâche, distraire un bébé dont la capacité de concentration dure environ 2 minutes. Il n’y a que deux choses qui calment durablement ma patronne en culotte courte : 1° Planter …

Lire la suite »

La France n’a et n’aura jamais de plus mortels ennemis que les Français exilés. (Montesquieu)

S’il vous prenait l’envie de chasser le Français à Londres, sachez tout d’abord que c’est un gibier extrêmement courant en ces lieux. Le Camarade Président aurait-il annoncé son intention d’envahir la perfide Albion ? Comment repère-t-on le Français en goguette ? 1° Il n’y a que lui qui parle dans le métro. Si possible de choses embarrassantes (sexualité baveuse ou …

Lire la suite »

When Harry met Camille

J’ai rencontré Harry à la piscine de l’hôtel Marriott tout près de l’aéroport d’Heathrow, en accompagnant Dasha et ses parents pour la séance de natation pour bébés. Je crois que c’est ce qu’on appelle le coup de foudre. Harry nage comme un dieu. Harry a le sourire le plus charmeur que j’ai jamais vu, la peau douce et un regard …

Lire la suite »