Kenilworth – Walter Scott

Je prends quelques libertés avec mon challenge ABC, non seulement parce que je me permets de changer la liste en cours de route, mais aussi parce que j’ai subitement décrété qu’après tout, l’initiale du prénom de Walter Scott ferait tout aussi bien l’affaire que celle de son nom.

Tout cela, parce qu’en reconnaissant le portrait d’Elizabeth Ire sur la couverture d’un roman dans une librairie du centre-ville, j’ai été prise d’une envie impérieuse de lire ce livre que le titre n’a fait que renforcer.


Kenilworth, car tel est son titre, est le nom du domaine de Lord Dudley, premier comte de Leicester… Et si vous avez de la mémoire ou si comme moi vous êtes amoureuse de Joseph Fiennes, vous vous souvenez que son personnage m’avait terriblement marquée dans le film Elizabeth.

Je m’étais donc un peu renseigné sur cet intriguant favori de la Reine d’Angleterre, pour découvrir une bien sombre histoire le concernant. On raconte que le Comte aurait fait assassiner sa femme, car un précédent mariage était un obstacle bien gênant pour un prétendant à la main de la Reine Vierge… Et donc au trône d’Angleterre !

A l’heure d’aujourd’hui, la mort d’Amy Dudley est encore bien mystérieuse. C’est cette sinistre histoire que nous raconte Sir Walter Scott, auteur d’autres romans historiques bien plus connus tels qu’Ivanhoé.

Et ma foi, tous les ingrédients d’un bon roman y sont réunis : action, romantisme, passions et machinations politiques à chaque page, c’est bien le diable si cette lecture vous ennuie ! Si j’ai une chose à reprocher à Kenilworth, elle n’est due qu’à son genre : le problème avec les romans historiques, c’est qu’on en connaît déjà la fin…

A lire d’urgence si l’Angleterre élizabéthaine vous fascine (et l’Angleterre a-t-elle jamais été si brillante qu’à cette époque ?).

Post Bloggum : Lecteurs, pardonnez mes absences répétées ET prolongées. D’une part, je suis en stage en ce moment, et après avoir passé toute ma journée sur l’ordinateur, vous vous doutez bien que je suis peu encline à y retourner dès que je rentre chez moi !
Par ailleurs, je pars dès demain pour un petit périple que je ne manquerai pas de vous raconter la semaine prochaine… Pile le temps qu’il vous faut pour lire Kenilworth et me donner votre avis !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut-être

Walt Disney, la biographie par Neal Gabler

Une des raisons pour lesquelles vous me lisez moins fréquemment sur ce blog, c’est parce …

Un commentaire

  1. Ah ben il me tente fort ton roman là !!!
    Bon j’en suis toujours au deuxième roman de mon propre challenge de l’année, mais je le note sur ma liste interminable ^^
    LE CONCERT C’EST DEMAIIIIN (je sens que je vais être insupportable au boulot XD)