Un arbre, un jour… Roman par Karine Lambert

Karine Lambert est l’auteure de L’immeuble des femmes qui ont renoncé aux hommes, lequel a connu son petit succès en librairie et sur la blogosphère. Ne l’ayant pas encore lu, son nom ne m’avait pas particulièrement marquée et ce n’est donc pas ce qui m’a poussée à demander sur Netgalley à recevoir l’e-book de son nouveau roman, Un arbre, un jour… ; mais sa quatrième de couverture, elle, avait retenu mon attention.

Roman choral qui mélange les genres (humain et végétal, féminin et masculin) et les générations de 10 à 90 ans, Un arbre, un jour… s’inscrit dans la lignée de ces feel-good books philanthropes si prisés des lecteurs d’aujourd’hui (et je ne fais pas exception, même si je cherche encore celui auquel j’adhérerai sans aucune réserve).

Publié aux éditions Calmann-Lévy début mai, il semble conçu pour préparer l’esprit à faire sa transition sans douleur des ponts du printemps aux très attendues vacances d’été.

Un lecteur en quête de légèreté appréciera ses charmes : une plume sans affectation mais pas totalement dénuée de style, un discours optimiste sans avoir la main trop lourde sur la morale, des parenthèses restées ouvertes plutôt que de céder à la tentation du happy end intégral attendu…

Un lecteur plus exigeant risquera de rester sur sa faim dans la description de certains personnages à qualificatif presque unique : la jeune femme aux formes et tenues affriolantes (et pas grand-chose de plus que ça), le nomade fumeur de joints, la femme forte…

J’ajouterai un dernier bémol dans l’enchaînement des différentes voix et intrigues, un peu trop rapide pour se laisser emporter par les émotions.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut-être

Pourquoi nous dormons, par le Dr Matthew Walker : réhabiliter le sommeil

Quand un homme d’Etat que je ne citerai pas se vante de ne dormir que …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d blogueurs aiment cette page :