Tout plaquer et aller prendre un bain : la feel good BD de Mathou

Les occurrences de l’expression “feel good” sur ce blog sont si fréquentes et galvaudées qu’on se croirait dans un mauvais magazine féminin. Mais que voulez-vous, la bonne humeur a le vent en poupe et je ne suis pas la dernière à réclamer ma ration d’optimisme pour contrebalancer l’actualité déprimante. C’est dans cet état d’esprit que j’ai choisi de chroniquer Tout plaquer et aller prendre un bain, dans le cadre de l’opération La BD fait son festival de Price Minister.

Publié aux éditions Monsieur Pop Corn dans une qualité soignée, cet album rafraîchissant est une collection d’illustrations aux couleurs vives et au trait enfantin, recréant des instants de vie précieux aux yeux de la dessinatrice.

Sa vie de maman y trouve une large place et on retrouve au fil des pages l’esprit de son blog Crayon d’humeur.

La démarche fait penser à celle de Philippe Delerm (La première gorgée de bière et autres plaisirs minuscules), ou à ce livre dans la bibliothèque de ma classe de CE2, qui recensait l’ouverture d’un emballage de CD parmi de nombreux petits bonheurs que l’avènement du MP3 n’a pas réussi à me faire oublier.

On pense aussi au “gratitude journal” qui fait fureur dans la blogosphère.

En conclusion s’affichent des leitmotivs (positifs, évidemment !) mis en couleurs et motifs rêveurs qu’on verrait bien encadrés au-dessus du bureau d’une starlette d’Instagram.

Malheureusement, et c’est là mon principal grief qui me fait accorder la note de 14 sur 20 à cet album, cet inventaire de joies quotidiennes prend fin très (trop) rapidement et on reste sur sa faim.

Mathou est également l’auteure de l’album Les wonderwomen aussi mettent une culotte gainante.

Les avis des autres blogueurs ayant reçu Tout plaquer et aller prendre un bain :

N’hésitez pas, vous aussi, à donner votre avis dans les commentaires, surtout si vous avez lu l’autre album de l’illustratrice en question !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut-être

Comment et pourquoi faire une mini-sieste, par des neurologues spécialistes du sommeil

Si vous vous demandiez où j’étais tout ce temps, la réponse est sur ma page …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :