Monsieur Jean a un plan par Thomas Montasser : le concierge se rebiffe

Vous n’avez pas pu échapper à Une année particulière, le premier roman traduit en français de Thomas Montasser, Allemand de nationalité et agent littéraire de profession. J’en avais lu moult critiques sur la blogosphère.

Pour Monsieur Jean a un plan, on ne change pas une équipe qui gagne : même maison d’édition (Les Presses de la Cité, que je remercie de m’avoir adressé ce livre en e-book via Netgalley), même traductrice, à savoir Leila Pelissier, même graphiste pour la couverture (Mélanie Wintersdorff).

monsieur jean plan thomas montasser roman feel good

Comme son nom ne l’indique pas, Monsieur Jean est en réalité Italien et cultive comme personne l’art de la discrétion. Il conserve de sa carrière de concierge un talent certain pour l’observation qui lui permet de s’immiscer sans jamais tomber dans l’indélicatesse dans les vies toujours compliquées de ceux qui gravitent autour de lui, quel que soit leur statut social : du gamin en situation irrégulière qui fait les poches aux touristes zurichois, à l’acteur renommé en fin de carrière.

Les passages d’un personnage à un autre sont parfois abrupts et ne facilitent pas toujours l’immersion ou l’empathie, le cadre de ces intrigues parallèles en revanche fait de ce roman une lecture sereine et reposante : on se balade avec plaisir d’hôtel de luxe en café intimiste, sans oublier bien sûr d’admirer au passage les bucoliques paysages suisses.

By Roland zh (Own work) [CC BY-SA 3.0], via Wikimedia Commons
Par Roland zh (Own work) [CC BY-SA 3.0], via Wikimedia Commons

Difficile de conclure cette chronique sans parler de feel-good book pour ce livre au message résolument optimiste et philanthrope.

L’objectif de l’auteur, en reliant les trajectoires de ses protagonistes aux carrières variées, est noble et ma foi assez bien rempli : faire sentir à son lecteur toute l’importance des délicates attentions et des petits détails, en amour comme au travail, et surtout redonner à chacun sa place dans le bonheur des autres, si modeste que son rôle ou sa tâche puisse paraître.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut-être

Tout plaquer et aller prendre un bain : la feel good BD de Mathou

Les occurrences de l’expression “feel good” sur ce blog sont si fréquentes et galvaudées qu’on …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :