Quatre sœurs : amours, Bretagne et boxe thaïe

Comme le titre ne l’indique pas, elles sont en fait cinq, les héroïnes de Malika Ferdjoukh dont les romans sont tendrement adaptés en bande dessinée par Cati Baur. Il y a Enid (comme Enid Blyton, l’auteure du Club des cinq entre autres références de la littérature jeunesse), la cadette casse-cou, Hortense, le rat de bibliothèque, Bettina, la plus attachante des pestes, Geneviève, qui quand elle n’est pas occupée à cuisiner enfile des gants de boxe, et enfin Charlie, l’aînée, qui a endossé la responsabilité de chef de famille suite à l’accident de voiture qui a fait d’elles des orphelines.

quatre soeurs cati baur malika ferdjoukh

Chaque tome porte le prénom de l’une d’entre elles, et j’ai pour ma part dévoré les deux premiers, à savoir Enid et Hortense, réunis en coffret. Si vous avez aimé la saga Malaussène de Pennac (comment peut-on ne pas l’aimer ?), sa galerie de caractères hors du commun gravitant autour d’une famille soudée dans l’adversité et surtout l’affection de l’auteur pour ses personnages qui s’en dégage, vous aimerez Quatre sœurs.

4 sœurs tome 1.indd

Telles Les quatre filles du Dr March, en plus modernes, les filles Verdelaine traversent les premières amours, les fâcheries et les problèmes d’argent avec un sens de l’humour et un courage à toute épreuve, dans une ambiance très “Bibliothèque rose”.

Une BD qui aurait pu devenir un de mes classiques si je l’avais lue enfant, mais qu’il est aussi bon de découvrir adulte, ne serait-ce que pour mieux apprécier les nombreuses références cinématographiques et littéraires. La suite, la suite !

 Note de la blogueuse : en réalité, le tome 3 est déjà paru, mais maintenant j’attends le deuxième coffret.   NDLB, bis : Malika Ferdjoukh, grande admiratrice de Cary Grant ce qui est toujours de bon augure, est également l’auteure de Broadway limited dont je n’ai lu que du bien sur la blogosphère. Une prochaine lecture ?   Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut-être

Tout plaquer et aller prendre un bain : la feel good BD de Mathou

Les occurrences de l’expression “feel good” sur ce blog sont si fréquentes et galvaudées qu’on …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :