Tu mourras moins bête ou l’équivalent non censuré de C’est pas sorcier… En BD !

Pour ceux qui, comme les organisateurs du Festival d’Angoulême apparemment, ne connaîtraient pas Marion Montaigne ou auraient besoin d’une piqûre de rappel, Tu mourras moins bête (mais tu mourras quand même) est passé d’un blog BD hilarant à une référence de la vulgarisation scientifique (qu’est-ce que c’est vilain, comme mot, vulgarisation…). Quatre tomes sont déjà publiés aux éditions Delcourt et désormais adaptés en série animée avec Arte.

BD tu mourras moins bete marion montaigne

En lieu et place de Fred et Jamy, le Professeur Moustache, géniale fille cachée d’Albert Einstein avec un don pour repérer tout ce que l’industrie de l’audiovisuel nous présente de scientifiquement aberrant, et son assistant Nathanaël, répondent à un courrier des lecteurs fictif présenté sous forme de cartes postales illustrées par Boulet, Patrick Baud (Axolot) ou encore Davy Mourier.

Le tome 4 apporte des réponses pleines d’humour à des questions essentielles sur la psychologie des astronautes (un éclairage bienvenu si vous n’avez jamais compris ce qu’il advenait au Major Tom dans Space Oddity), le comportement social et le rapport à l’hygiène de nos amis les hommes aux toilettes ou la sexualité compliquée des dinosaures, entre autres.

extrait tu mourras moins bête

Préparez-vous pour une avalanche de blagues grivoises et de représentations graphiques de sécrétions corporelles variées : c’est parfois un peu cru (pour avoir tous les opus de la série dans ma bédéthèque, je dirais même que ça l’est de plus en plus), mais c’est précisément ce qui est drôle.

Une fois que vous saurez ce qu’on en fait, vous renoncerez probablement à donner votre corps à la science… Mais n’hésitez pas en revanche à lui consacrer une de vos séances de lecture : le pire qui puisse vous arriver, c’est de muscler vos zygomatiques !

J’ai reçu cette BD dans le cadre de l’opération La BD fait son festival avec PriceMinister et lui attribue la note de 17 sur 20, parce que Marion Montaigne et moi partageons de toute évidence la même opinion sur les films de Sofia Coppola. Pour retrouver les autres chroniques des participants, rendez-vous sur les réseaux sociaux avec le hashtag #1Blog1BD.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut-être

Tout plaquer et aller prendre un bain : la feel good BD de Mathou

Les occurrences de l’expression “feel good” sur ce blog sont si fréquentes et galvaudées qu’on …

4 commentaires

  1. Arg! Re-bonjour, envie mortelle d’investir dans tous les albums de Tu Mourras Moins Bête… 🙁 Et je n’étais absolument pas au courant de cette histoire de série animée! C’est génial!

  2. 🙂 j’ai les tomes 1 et 2, et c’est aussi une lecture que je recommande !
    ne me reste qu’à acquérir les 3 et 4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :