Comme par magie : libérer sa créativité avec Elizabeth Gilbert

Je suis persuadée qu’Elizabeth Gilbert, auteure de Mange, prie, aime, serait ravie de savoir que mon exemplaire de Comme par magie: Vivre sa créativité sans la craindre (Big Magic en anglais) a voyagé avec moi jusqu’à Naples et m’a soutenue dans un moment d’agacement intense envers mon voisin d’avion. Ne tournons pas autour du pot : j’ai A-DO-RÉ cette ode à la magie créative, et j’espère lui rendre justice dans cette critique en vous persuadant que sa lecture ne peut que vous enchanter.
Big magic Elizabeth Gilbert comme par magie

Pourquoi lire Comme par magie ?

Quels que soient votre talent refoulé ou la nature de ce projet que vous gardez dans un coin de cerveau sans oser le mener à bout, de la création d’entreprise au roman inachevé en passant par l’apprentissage de la guitare, vous trouverez en Elizabeth Gilbert la fée marraine que vous avez toujours cherchée pour enfin oser vous rendre au bal.

Peur d’être trop jeune ou trop vieux pour vous lancer ? Peur de manquer de temps ou d’argent pour parvenir à votre but ? Peur de la critique ou pire, de l’anonymat ? Peur d’être mauvais ?

Selon Elizabeth Gilbert, peu importe que votre oeuvre soit bonne, peu importe que cela plaise à autrui, pourvu qu’elle soit créée, et que vous trouviez votre bonheur dans le processus de création lui-même, non dans la réception du résultat. C’est ce qu’elle appelle “la joie obstinée”, par opposition au mythe de l’artiste malheureux : souffrir pour son Art, c’est so XVIIIe siècle !

Vous pouvez mesurer votre valeur à l’aune de votre dévouement pour la voie que vous vous êtes choisie, et non de vos succès ou de vos échecs. Combattre vos démons (que ce soit par une thérapie, une cure de désintoxication, la prière ou l’humilité) et non pas vos dons – en partie en reconnaissant que cela n’a de toute façon jamais été vos démons qui faisaient le travail.

citation elizabeth gilbert idees inspiration creativite

Courage, enchantement, permission, persistance, confiance et divinité

Les idées n’ont pas de forme matérielle, mais elles ont une conscience et il est certain qu’elles possèdent une volonté. Les idées sont mues par une unique pulsion : se révéler. Et le seul moyen pour une idée de se révéler dans notre monde, c’est de collaborer avec un être humain.

Avez-vous déjà entendu parler de la noosphère ? Elizabeth Gilbert croit en un concept assez proche : les idées cherchent un vecteur humain, et s’il tarde à les exprimer, alors, elles en trouveront un autre. Les idées originales sont rares (ne vous laissez donc pas intimider par le sentiment de déjà vu), mais votre façon de les traduire est unique.

A vous d’être ouvert aux idées en quête de collaborateurs : il suffit d’être à l’écoute de ce qui titille votre curiosité (une motivation plus susceptible de vous porter au long terme que la passion). Laissez parler vos peurs, mais ne les suivez pas, reconnaissez-vous le droit de vous exprimer artistiquement, puis trouvez en vous la force de continuer à travailler y compris lorsque cela devient difficile.

Comment ? En vous laissant guider par les inspirantes anecdotes issues de l’expérience d’Elizabeth Gilbert elle-même, mais aussi de ses connaissances célèbres ou anonymes.

Prenons une minute également pour évoquer la traduction française que je crois excellente pour avoir lu Committed en version originale, ainsi que Mange, prie, aime dans sa version française par une traductrice différente, en ayant à chaque fois bien reconnu le style d’Elizabeth Gilbert et son talent particulier pour humaniser ou faire parler objets ou concepts au gré de sa fantaisie.

J’ai ri plusieurs fois au cours de ma lecture et je ne doute pas que la joie de vivre qui émane de cet ouvrage contribue à l’élan créatif qu’il souhaite inspirer.

« Mais, m’interromprez-vous avec une subite angoisse qu’aiguillonne la fin prochaine de cet article, qu’en est-il de cette histoire de homard de la cour ? »
Eh bien, pour le découvrir, ainsi que la recette complète et les secrets de fabrication d’une vie créative et épanouie dont je ne vous ai livré que les ingrédients, il ne vous reste plus qu’à lire Comme par magie !

Laissez-moi un commentaire !
Avez-vous déjà renoncé à créer quelque chose ou à concrétiser une idée ? Qu’est-ce qui vous effrayait le plus ?

Merci aux éditions Calmann-Levy qui m’ont adressé ce livre dans le cadre de Masse Critique avec Babelio !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut-être

Comment et pourquoi faire une mini-sieste, par des neurologues spécialistes du sommeil

Si vous vous demandiez où j’étais tout ce temps, la réponse est sur ma page …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :