Cappuccino, jaune d’œuf et embouteillages : ils sont parmi nous… Les économistes !

Savez-vous pourquoi certains pays sont (et restent) pauvres ? Pourquoi votre loyer est si cher ou comment une boîte d’œufs avec deux jaunes chacun peut expliquer la crise financière ? Ce qu’est le coût marginal et en quoi les open bars des soirées universitaires permettent de mieux le comprendre ? L’économie est partout : Tim Harford compte bien vous le prouver, au travers d’exemples concrets issus de la vie quotidienne ou des grandes questions sociétales de notre époque.

leconomie est un jeu denfant tim harford

Qui est Tim Harford ?

tim harfordTim Harford est un économiste britannique (cela arrive à des tas de gens très bien), grand consommateur de cappuccinos et journaliste au Financial Times.

Il est enfin l’auteur du best-seller The undercover economist, traduit en français par Laurent Bury sous le titre L’économie est un jeu d’enfant et publié par les Presses Universitaires de France (cet ouvrage m’a été gracieusement envoyé dans le cadre de Masse Critique de Babelio, merci !).

A qui s’adresse L’économie est un jeu d’enfant ?

Bon, ne tournons pas autour du pot, certainement pas à mon petit cousin de cinq ans qui ne trouverait pas ce pavé de plus de 500 pages très amusant (en dépit de sa sympathique couverture colorée). Mais le pari est gagné pour l’auteur : on peut lire ce livre sans études, diplôme ou notions préalables d’économie.

L’économie, c’est qui obtient quoi et pourquoi.

Deux petits reproches à lui faire néanmoins :

  • si le jargon d’économiste est utilisé avec parcimonie et explicité au fur et à mesure, un petit lexique n’aurait tout de même pas été de trop pour rafraîchir la mémoire en fin de tome,
  • et finalement, les explications sous forme de questions-réponses entre l’auteur et le lecteur auraient mérité d’être étendues à tout le livre, tant elles rendent la lecture plus récréative et ludique.

Pourquoi lire L’économie est un jeu d’enfant ?

En nous invitant à porter un regard d’apprenti économiste sur le monde, Tim Harford nous incite à devenir un consommateur averti (plus observateur, qui “vote avec son portefeuille” pour récompenser les initiatives efficaces d’un point de vue économique) et un citoyen conscient des motivations qui sous-tendent chacun des acteurs de l’économie mondiale, du chef d’Etat du Cameroun au dirigeant de Starbucks en passant par le propriétaire de votre appartement.

Par bien des aspects, l’économie ressemble à l’ingénierie : elle vous dit comment les choses fonctionnent et ce qui risque d’arriver si vous les modifiez.
Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut-être

Passer une bonne journée au bureau, c’est possible, par Caroline Webb

Dans ma jeune carrière, j’ai toujours travaillé comme community manager. En revanche, j’ai exercé mes …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :