5 séries pour anglophiles convaincus

Des connues, des moins connues mais qui n’en mériteraient pas moins de l’être, plus ou moins récentes mais toutes terriblement drôles et formidablement british. A voir en version originale bien entendu, pour l’accent.

proverbe anglais

Grand classique : Doctor Who

Synopsis : c’est l’histoire d’un extraterrestre, qui voyage dans le temps et l’espace à bord d’un vaisseau spatial qui prend l’apparence d’une cabine téléphonique pour appeler la police (histoire de se fondre dans le décor). Ayant un faible pour les humains, il choisit régulièrement ses compagnons sur Terre qu’il emmène régulièrement sauver l’univers avec un tournevis sonique.

amy big bang theory dr who

Pourquoi vous allez aimer :

  1. Pour la musique, épique à souhait. Murray Gold est un génie.
  2. Parce que les possibilités scénaristiques sont infinies. Rencontrer Shakespeare, vivre les dernières heures de Pompéi, ou encore découvrir des extraterrestres faits de votre propre gras (croyez-moi si vous voulez, ils sont incroyablement mignons), tout est possible.
  3. Le côté parfois un peu kitsch totalement assumé fait tout le charme du show.
  4. Je pourrais continuer cette liste longtemps (les personnages secondaires, les méchants iconiques, les catchphrases, les petites touches d’humour…) mais il me reste 4 autres séries à aborder.

doctor who

Ce qu’il faut savoir avant de regarder la série : 

  • Le nom du Docteur n’est pas Who. Juste “le Docteur”.
  • Le Docteur a la faculté de se régénèrer, ce qui contribue grandement à la longévité de la série, qui a vu le jour dans les années 60 et perduré jusqu’en 1989. Un film est sorti en 1996, mais c’est en 2005 que la série a connu un renouveau. Actuellement, nous en sommes au douzième.
  • Les avis divergent sur l’ordre dans lequel regarder la série. Personnellement, je suis une fervente adepte de l’ordre chronologique, mais il faut adhérer au concept avant d’avoir la foi de regarder les premières 26 saisons avec la qualité visuelle de l’époque… Je vous conseillerai donc de commencer au reboot de 2005, au neuvième Docteur donc, histoire de vous familiariser avec les personnages, sachant que comme tout le monde, c’est probablement à partir du dixième Docteur (incarné par David Tennant) que vous allez devenir accro.

Version bucolique : The Vicar of Dibley

Synopsis : une jeune femme pétulante à l’humour explosif devient vicaire de Dibley, dans la campagne anglaise. Une femme à la tête de la paroisse ? Voici qui n’est pas du goût des esprits les plus conservateurs du village.

vicar-of-dibley-gif vicar-of-dibley-gif-2

Pourquoi vous allez aimer :

  1. Une galerie de personnages farfelus et attachants.
  2. Des répliques qui font mouche
  3. Des guest stars parmi lesquelles je ne citerai que Peter Capaldi (l’actuel Docteur, voir ci-dessus, mais avec une coupe qu’il faut voir une fois dans sa vie), Kylie Minogue et le séduisant Richard Armitage

richard armitage vicar of dibley

Ce qu’il faut savoir avant de regarder la série :

  • L’un de ses créateurs est Richard Curtis, réalisateur de Love actually, scénariste de Coup de foudre à Notting Hill, entre autres, et grand copain de Rowan Atkinson, alias Mr. Bean

La plus cynique : Black Books

Synopsis : Bernard Black est un Irlandais misanthrope qui tient une librairie crasseuse. Sa seule amie, Fran, qui tient la boutique voisine, le pousse à engager Manny, ancien comptable, aussi courtois et affable que Bernard est alcoolique et grossier.

dont feel well

Pourquoi vous allez aimer :

  1. Il n’est pas obligatoire d’aimer la lecture pour apprécier la série. Mais c’est un bonus.
  2. Ode au désordre, au pinard et à l’excentricité comme philosophie de vie.
  3. Pour jouer au “bingo des acteurs anglais que vous avez vu dans d’autres films/séries”
  4. Ce gif :

filthy black books

Ce qu’il faut savoir avant de regarder la série :

  • C’est bien trop court. La bonne nouvelle c’est que la série n’a pas le temps de devenir redondante ou d’épuiser son potentiel comique, mais on n’en a pas eu assez, on en redemande. Dylan Moran, entends ma prière.

Avant The Big Bang Theory, il y avait The IT Crowd

Synopsis : Jen vient d’intégrer Reynholm Industries et se retrouve à la tête du département IT. Son absence totale de compétences en matière d’informatique est rapidement mise à jour par Moss et Roy, les deux nerds qu’elle est supposée encadrer. Elle devient alors leur manager des relations humaines.

Pourquoi vous allez aimer :

  1. Moult références à la culture geek sans qu’on ressente le besoin de vous mettre le nez dessus.
  2. Mais pas seulement, c’est aussi une caricature hilarante du monde de l’entreprise.
  3. Matt Berry. Richard Ayoade. Noel Fielding. En fait, tout le casting.
  4. Tout projet couronné par une musique de Neil Hannon (The Divine Comedy) est digne d’intérêt.


Ce qu’il faut savoir avant de regarder la série (ou après) :

  • Une version américaine avec Joel McHale (qui a eu plus de succès avec Community, à voir également si vous avez aimé The IT Crowd) avait été commandée par NBC, mais n’a jamais été produite.
  • Matt Berry fait aussi de la musique. Et ma foi, ça se laisse écouter.

Le thriller déjanté : The wrong mans

Synopsis : Sam est un fonctionnaire timoré qui a eu pour seul tort de répondre au téléphone d’une victime d’un accident de la route. S’ensuit une série d’événements dignes d’un film d’action dans lesquels il ne peut compter que sur l’aide de Phil, un collègue extraverti qui vit encore chez sa maman.

wrong mans

Pourquoi vous allez aimer :

  • Une intrigue bien ficelée et de nombreux rebondissements, avec des scènes d’action de qualité.
  • Mathew Baynton est tellement choupi que le Syndicat des Bébés Animaux lui a proposé de devenir membre honoraire.
  • Dans mon esprit, James Corden sera toujours le père de Stormageddon, Dark Lord of all.

stormageddon

Ce qu’il faut savoir avant de regarder la série :

  • Oui, la faute est intentionnelle.
Un commentaire pour nos spectateurs ?
Connaissiez-vous déjà ces séries ? Si oui, quels sont vos personnages et épisodes préférés ?

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut-être

Cricket pop

Je vous ai déjà dit, non, que Neil Hannon était très bien placé dans mon …

3 commentaires

  1. Black Books et The IT Crowd sont mes deux séries préférées, je suis heureuse de les retrouver dans ton article (je suis même allée lire l’article juste pour voir si ces deux séries seraient citées… oh yeah je suis ravie ! :D).
    tinalakiller Articles récents…La Femme au tableauMy Profile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :