Quelques jours (de plus) à Lisbonne

Largo do Carmo
Largo do Carmo

Quand j’interroge mes amis qui sont déjà allés dans une ville que je m’apprête à visiter, j’espère toujours qu’on me répondra autre chose que Big Ben à Londres et le Colisée à Rome.

Les incontournables, je les connais, je trouverai toujours des informations dans le premier guide venu : ce que j’aimerais, c’est obtenir les adresses secrètes, le restaurant dans lequel on est allé au hasard et qui s’est avéré le meilleur de tout le séjour, la petite église dans laquelle on s’est abrité pendant une averse qui nous a émerveillé…

Voici donc, aujourd’hui, deux sites que nous avons visité à Lisbonne où nous étions presque seuls, mais qui valaient le détour…

Musée national de l’azulejo

Les azulejos, ce sont ces carreaux peints typiques que vous verrez partout dans Lisbonne. Pourquoi, alors, me direz-vous, vous éloigner du centre-ville où sont groupées les principales attractions pour en admirer davantage ?

Je vous avouerai tout de suite que la méthode de fabrication des azulejos ne m’a que moyennement fascinée et que certaines œuvres exposées n’ont pas particulièrement flatté mon sens de l’esthétique.

Mais le Museu nacional do azulejo a un charme particulier qui tient principalement dans le lieu qui l’héberge : l’ancien couvent de la Madre de Deus, son cloître et son église richement décorée.

Madre de Deus

Eglise Madre de Deus

 Informations pratiques

  • Museu Nacional do Azulejo
  • Rua da Madre de Deus, 4, 1900-312 Lisboa
  • Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 18h
  • Entrée : 5€, gratuit avec la Lisboa Card
  • Desservi par bus, lignes 718, 742 et 794

 

Vivienne la tortue, véritable star de la cafétéria du musée
Vivienne la tortue, véritable star de la cafétéria du musée

Musée archéologique du Carmo

Mon vrai coup de cœur à Lisbonne, c’est sans doute cette église gothique en ruines à ciel ouvert. 

Gargouilles du Covento do Carmo

Son chœur a été préservé et héberge aujourd’hui une collection hétéroclite composée de sarcophages, de menus objets datant de la préhistoire et de momies péruviennes.

On a retrouvé la fiancée de Rascar Capac
On a retrouvé la fiancée de Rascar Capac

Il y règne une atmosphère particulière, encore plus prégnante à la tombée de la nuit (le bâtiment ferme ses portes à 18h au plus tard, mais je rêverais d’y observer un ciel étoilé !).

Covento do Carmo  à la tombée de la nuit

Informations pratiques

  • Museu Arqueológico do Carmo
  • Largo do Carmo, 1200-092 Lisboa
  • Ouvert du lundi au samedi, de 10h à 18h d’octobre à mai et de 10h à 19h de juin à septembre
  • Entrée : 3,50 €, 2,80 € avec la Lisboa Card
  • Métro Baixa / Chiado

Et vous, quel était cet endroit magique en voyage dont personne ne vous avait parlé avant ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut-être

Restaurants, cafés, bars : mes bonnes adresses gourmandes à Édimbourg

Bien manger dans la capitale écossaise n’est pas très compliqué : il suffit d’éviter les …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :