Pise : la tour ? Quelle tour ?

Puisque tout a déjà été dit sur le monument le plus photographié de toute la Toscane, je préfère vous emmener faire le tour de Pise ! (jingle jeu de mot !)

Commençons par rejoindre le Lungarno Gambacorti (en italien, les lungarni sont les quais qui, littéralement, longent le fleuve Arno !). Faisant face à des habitations aux façades orangées qui par contraste font ressortir sa blancheur, une église gothique baptisée Chiesa di Santa Maria della Spina, en Français Sainte Marie de l’épine du nom du reliquaire comprenant une épine de la sainte couronne du Christ qui y est conservé.

chiesa di santa maria della spina pise

Elle est fermée le lundi, aussi n’avons-nous pas pu la visiter, mais son allure extérieure vaut à elle seule le détour.

A quelques pas de là, repérez la façade bleue datant du XIVe siècle du Palazzo Blu. Il abrite aujourd’hui une collection d’œuvres d’art religieux et de monnaies ainsi que des expositions temporaires, et vous pourrez y admirer le travail d’Amedeo Modigliani jusqu’au 15 février 2015 ! L’entrée est gratuite.

palazzo blu

Pour un cocktail (que nous n’avons pas pu goûter car figurez-vous que nous avons joué de malchance, c’était fermé pour leurs congés d’août…), posez-vous au Keith, bar situé en face de la peinture murale de Keith Haring. L’œuvre s’intitule Tuttomondo et a été réalisée en 1989, soit peu de temps avant le décès de l’artiste.

tuttomondo keith haring

Après notre repas peu mémorable à la caffetteria Dantesca sur la piazza Dante Alighieri (je ne vous la recommande pas, mais il y a sur cette charmante place d’autres restaurants qui me semblent dignes d’intérêt, si vous prenez la peine de réserver au préalable), nos pas nous ont guidé vers l’université où a enseigné Galilée qui était natif de Pise.

La Piazza del Grano a un charme tout particulier la nuit et cela n’empêchera pas les plus observateurs de remarquer la “Scuola Normale Superiore”, annexe créée par Napoléon de notre Ecole Normale Supérieure à laquelle l’Italie doit trois prix Nobel. Le Palazzo della Carovana qui l’héberge est un superbe bâtiment recouvert de sgraffites, une technique ornementale typique de la Renaissance que l’on retrouvera à Florence !

Pise vue par d’autres blogueurs

Pour d’autres regards et adresses, lisez aussi :

Allez, comme je sens bien que vous êtes perturbés, mais c’est bien parce que c’est vous, cet article ne peut tout de même pas se conclure sans elle.

tour de pise

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut-être

#EnFranceAussi : l’Île de la Jatte, inspiration des impressionnistes

C’est avec du retard que je me présente ce mois-ci au rendez-vous mensuel #EnFranceAussi, sur …

7 commentaires

  1. Merci pour le clin d’oeil à notre blog 😉

  2. C’est un site que j’aimerais beaucoup découvrir…
    LadyMilonguera Articles récents…Xi’an : grande mosquéeMy Profile

  3. En dehors de la plazza del Duomo, j’avais bien aimé Pise, il n’y avait que très peu de touristes s’y aventurant, et la ville est sympa.
    Laurence – Le Fil de Lau Articles récents…Groenland : toute la beauté du mondeMy Profile

  4. Like the murals on the wall.
    Joe Articles récents…The coconut tree climberMy Profile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :