Une journée à Oxford

Dans le cadre d’un long week-end à Londres, j’avais deux bonnes raisons de faire un détour par Oxford :

  1. J’avais déjà visité les principaux monuments londoniens. Il me fallait trouver quelque chose de nouveau pour moi, sans priver mon accompagnateur des attractions indispensables de la capitale. Or Oxford est rapidement accessible depuis le centre ville de Londres, et se visite en une journée.
  2. Nous avions un petit budget qui ne nous permettait pas de visiter les studios Harry Potter.

Je m’étais donc rabattue sur une visite de Christ Church, l’un des 38 colleges de l’Université d’Oxford, dont le Great hall a servi d’inspiration pour celui de Poudlard. On y accède par un escalier qui est l’un des lieux de tournage des films Harry Potter.

christ church oxford great hall

Pour 8 £, la visite se limite en fait au Great Hall dans lequel on avance en file et dans lequel il est par conséquent assez compliqué de prendre des photographies potable, à une cathédrale qui ne m’a pas marquée plus que ça, et à la boutique du college. Je m’attendais à un peu plus de la part d’un établissement prestigieux qui a compté parmi ses étudiants John Locke, Albert Einstein et Lewis Carroll. Son héroïne Alice était inspirée de la fille du doyen du college où il a également enseigné sous le nom de Charles Dodgson.

Christ church oxford

Vous ne me croiriez pas si je vous dis que ces photos ont été prises en novembre dernier, pas vrai ? D’une part parce que vous douteriez subitement de ma conscience de blogueuse (que les blogueurs qui n’ont pas de brouillons inachevés me jettent la première pierre), ensuite parce qu’il a fait un temps radieux qui se prêtait bien à une promenade dans les rues d’Oxford.

Si tous les collèges, de tailles différentes, ne valent pas forcément une visite (souvent payante), de l’extérieur ils réjouissent déjà les yeux. Mon préféré est sans doute le Magdalen college (prononcez [ˈmɔːdlɪn]) : si c’était à refaire, c’est celui que j’aurais visité en lieu et place de Christ Church.

Y ont étudié, excusez du peu, le prix Nobel de physique Erwin Schrödinger, Oscar Wilde, ou encore l’auteur des Chroniques de Narnia, C.S. Lewis. Ses adorateurs pourront trinquer à sa mémoire au Eagle and Child, le pub QG des Inklings, cercle littéraire qui comptait également parmi ses membres Tolkien.

Magdalene

Autre regret : ne pas avoir visité la Bodleian Library qu’on aperçoit ci-dessous sous le Bridge of sighs. A ne pas confondre avec le pont des soupirs de Venise, on l’appelle également Hertford bridge du nom du college dont il relie deux bâtiments. La photo est un peu sombre puisque nous y sommes arrivés en fin de journée.

Bridge of sighs

Le centre-ville d’Oxford est charmant et outre les chaînes de magasins qu’on retrouve dans absolument chaque bourgade anglaise et les innombrables magasins de souvenirs, on peut s’y restaurer ou se rafraîchir pour nettement moins cher qu’à Londres. Je recommande une visite à la Turf Tavern, un pub typique caché au fond d’un passage étroit du nom de St Helen. Je vous laisse déchiffrer sur les écriteaux en quoi l’endroit est “historique”…

turf tavern

Bon à savoir

  • Venir à Oxford : nous avons pris le Oxford Tube qui est en réalité un bus de Londres à Oxford. L’aller-retour coûte 18 £ avec plusieurs départs (Notting Hill, Victoria…). A Oxford, je recommande l’arrêt High Street, le plus central et à proximité des principaux colleges.
  • Hôtels à Oxford : il est possible de dormir dans les chambres de certains collèges, par exemple le Magdalen, à des tarifs raisonnables. C’est une bonne façon d’économiser sur une nuit d’hôtel à Londres ! Cette forme d’hébergement est très prisée donc anticipez à l’avance sur les réservations. Voici un moteur de recherche qui regroupe tous les collèges d’Oxford permettant de réserver une chambre.
  • A voir également, le Covered Market, largement recommandé pour déjeuner de produits de qualité à petit prix.
  • Pour un séjour plus long aux environs d’Oxford, le Blenheim Palace qui a vu naître Winston Churchill, son architecture baroque et ses jardins, se trouvent à une demi-heure d’Oxford en train ou en bus.
  • D’autres bonnes adresses à Oxford sur le blog Rêver d’ailleurs
  • Une amusante série d’anecdotes sur Oxford dans le très utile Oxford City Guide

carte oxford

 

Légende de la carte

Cette carte présente les principaux sites évoqués dans cet article. Cliquez sur l’image pour l’afficher en plus grand.

  1. Arrêt “High street” de l’Oxford Tube
  2. Magdalen College
  3. Christ Church College
  4. Covered Market (pour votre pause déjeuner)
  5. Bodleian Library
  6. Turf Tavern
  7. The eagle and child, pub favori des Inklings
Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut-être

monde flottant alan spence thomas glover

Le monde flottant, par Alan Spence : un gaijin écossais à la conquête du Japon des samouraïs

C’est un beau livre dont l’intrigue se place quelque part entre le roman d’aventures, l’épopée …

10 commentaires

  1. Hello,
    Merci pour la mention sur Oxford et très bel article 😉
    Bonne fin de semaine !
    100driiine Articles récents…Points chauds à l’Est de MykonosMy Profile

  2. Héhé ça me rappelle de bons souvenirs tout ça <3 J'y suis allée en voyage de classe au collège et c 'était très chouette !
    Mali Articles récents…Le marché de la Boqueria de Barcelone : explosion de couleurs et de saveurs !My Profile

    • Mais mais mais, je débarque moi ! Je ne savais pas que tu avais aussi un blog voyage ! Avec de belles infos sur Barcelone que je vais garder précieusement de côté pour une future escapade…
      Des bises !

  3. L’architecture est vraiment impressionnante ! J’aime beaucoup ce type de bâtiment !

    • Ce qui fait le charme de la ville c’est que tous ces bâtiments sont cohérents ensemble, c’est très harmonieux. Même les magasins modernes formatés s’intègrent bien.
      Merci pour le commentaire, bonne fin de week-end ! 🙂

  4. Je vais en voyage la bas dans une semaine et comme on à du temps libre dans une autre ville je voulais savoir si il y avais des boutiques tel que Primark H&M et tout ça … voir si je doit garder mon argent de poche pour Oxford ou non ?

  5. Je ne connaissais Oxford que de nom/réputation mais je n’y aurais pas pensé comme destination touristique. Bonne idée à garder.

    Je note que comme un peu tout ce que j’ai vu en UK, ils ne s’embêtent vraiment pas niveau tarif pour les visites… Heureusement qu’il existent beaucoup de monuments visitable avec des Heritage cards ou similaires.
    C’est là qu’on voit aussi les différences d’approches en notre modèle français et les autres.

    • Ah ça, c’est le moins qu’on puisse dire : le Royaume Uni n’est pas la destination la plus “cheap” qui soit. Mais pour avoir un peu bourlingué en Europe, c’est malheureusement le cas dans la plupart des grandes villes… Le pire, ce sont les églises : cela me choque toujours de devoir payer pour rentrer, et c’est monnaie courante là-bas. A contrario, j’avais fait le plein de musées à Londres, souvent gratuits (la National Gallery, le V&A…) : du bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :