Paris – Pays Basque – Corse

wagon bleuViens Parisien, je t’emmène au Sud, le temps dure longtemps, et le repas sûrement plus d’un million d’années.

Au Wagon bleu d’abord, une de mes adresses préférées où le lecteur averti peut amener d’anciens camarades de classe en bref séjour à Paris, des amis pour un cocktail ou une bière (en happy hour de 16 à 21 h), un(e) amoureux(se) qu’il ou elle souhaite épater, ou ses parents bons vivants, avec ma garantie que dans tous les cas ce sera un moment gourmand et heureux.

Le Wagon bleu a deux particularités : on y dévore des spécialités à base de produits corses (charcuterie, fromage et châtaignes, toutes choses dont la seule évocation me fait saliver), et surtout, on y mange à bord d’un wagon restauré de l’Orient express. L’insolite démarre la conversation, le vin corse l’anime, l’accueil souriant la rend festive, et l’on repart, comme on dit dans mes contrées plus ensoleillées, délicieusement ensuqué par un copieux repas. Le Wagon Bleu, au départ au 7 rue Boursault, dans le 17ème, métro Rome (-30% sur la carte du lundi au vendredi midi en réservant via Lafourchette).

Le fameux et roboratif Corsica Burger
Le fameux et roboratif Corsica Burger
Des gambas qui se la pètent un peu
Des gambas qui se la pètent un peu
dessert wagon bleu
Au dessert, l’aérien Fiadone (à base de brocciu, délicieux fromage frais) et café corse servi avec sa liqueur de châtaigne (pour digérer. Et parce que j’aime la châtaigne, zut à la fin !)

50875712_PVI_0001_HOMEAutre région, autre restaurant : travaillez votre prononciation du basque avant de vous rendre au 118 boulevard Montparnasse, où se situe Oyez..! P’Axoa, à deux pas du métro Vavin et à proximité d’une flopée de salles de cinéma.

Le cadre et la décoration sont sans prétention,  et il ne faut pas venir en gros groupe, mais l’ambiance est familiale, la sangria est bonne et le patron dont la prodigieuse moustache rappellerait Georges Brassens s’il était né à Bayonne (et non à Sète comme votre dévouée blogueuse), ne se privera pas de vous dispenser ses paternalistes conseils s’il estime vos choix peu judicieux.

Entre autres spécialités basques, on y déguste une terrine maison épicée juste ce qu’il faut, et la p’axoa qui donne son nom à l’établissement, soit la pizza revisitée façon euskarienne.

p'axoa

Vous achèverez votre repas sur le traditionnel gâteau basque, avec ou sans confiture de cerise en son sein, et vous m’en donnerez des nouvelles !

gateau basque cerise

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut-être

Fêter la #SaintPatrickenVert : Paris aux couleurs de l’Irlande

Si vous êtes passés hier soir devant la basilique du Sacré-Cœur, le drugstore Publicis, la …

2 commentaires

  1. Hello Camille,
    Alors là tu me fais saliver comme une affamée 😉
    Je ne connais pas trop les cuisines corses et basques mais le gâteau basque, ça j’aime !
    Et puis un burger qu’il soit de Corse ou d’ailleurs, forcément ça me parle !
    Bises et bonne semaine ♡

  2. Hmmmm, ça donne sacrément envie!
    Geny (Marron Chantilly) Articles récents…Il est si fun de boire du thé avec Le Chapelier Fou!My Profile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :