Dépayser ses papilles à Paris

La cour du Mood, sur les Champs ElyséesAujourd’hui je vous suggère pas moins de trois restaurants, dans des styles très différents, mais avec un point commun qui est un peu la ligne éditoriale de ce blog : ils vont vous amener loin et vos papilles vont apprécier le voyage !

Commençons par le Mood (114 avenue des Champs Elysées), où j’ai pour la première fois de ma vie fait l’éloge, tenez-vous bien, d’un ROSÉ (un petit spumante rafraîchissant, notez qu’habituellement le rosé est contre ma religion) et Miss Ko (49 avenue Georges V).

Tous deux m’ont été recommandés par la non moins délicieuse Sarra (que vous pouvez lire sur 50 words of movies) et ont pour autre point en commun d’avoir leur intérieur désigné par Philippe Starck.

C’est à ce titre que les deux restaurants ont bénéficié d’une image très tendance / bobo / dernier lieu à la mode, ce n’est pas pour autant qu’on n’y déguste pas des plats savoureux. J’ai une petite préférence pour le Mood, à la carte légèrement moins asiatisante certes, mais aux plats plus raffinés, moins gras. La preuve :

Chez Miss Ko :

tartare
Un tartare riche en goût servi avec des frites épicées
saint jacques
Des noix de St Jacques servies avec un tempura d’asperge
bo bun
Un Bo bun apparemment un peu trop riche pour mes co-dégustatrices

 

Au Mood :

noix de saint jacques
Noix de Saint Jacques + champignons : la seule chose qui manquait à ce plat pour réunir tous mes péchés mignons, c’était des marrons glacés
Tarte au kiwi façon crème brûlée
Tarte au kiwi façon crème brûlée

Nous avons également testé les délicieux cocktails du Miss Ko sur les tables animées où s’agitent des présentateurs d’émissions télévisées asiatiques.

cocktail jasmine martini
Ici un jasmine martini, aux arômes subtils

Les prix un peu onéreux sont vite compensés par les réductions octroyées grâce à une réservation La fourchette. Le service est poli et agréable. À tester pour vos afterworks et vos soirées entre filles !

empanadasEnchaînons avec le Clasico Argentino, où la cuisine argentine s’exporte à Paris sous forme de glaces appelées helados et d’empanadas, chaussons farcis de viande, de poisson, de fromage, de légumes ou encore de dulce de leche (confiture de lait) dans la version sucrée.

Plusieurs adresses parisiennes ainsi qu’un food truck baptisée El Carrito vous permettront de déguster les empanadas Clasico Argentino, c’est pour ma part au 56 rue de Saintonge, en plein Marais (métro Filles du Calvaire) que je les ai découverts.

Ma collègue et moi en avons dégusté 3 chacune (les garnitures se repèrent en fonction de la forme du chausson), accompagnés de maté, infusion consommée massivement en Amérique du Sud, et suivis d’un dessert, le tout nous ayant laissées repues et régalées. M’est avis que le Clasico Argentino se prête fort bien à une pause déjeuner, quand vous êtes affamés au point d’entamer une procédure d’autodigestion.

La prochaine fois, c’est au Pays Basque et en Corse que je vous emmènerai, mais en attendant, vos bonnes adresses au goût d’ailleurs m’intéressent !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut-être

Fêter la #SaintPatrickenVert : Paris aux couleurs de l’Irlande

Si vous êtes passés hier soir devant la basilique du Sacré-Cœur, le drugstore Publicis, la …

2 commentaires

  1. S’il y a bien une cuisine que je souhaite découvrir, c’est celle venant d’Argentine ! les photos donne réellement envie.
    Il faut que j’essaye, ça sera également la possibilité de gouter enfin au maté 😀
    Crocodile Articles récents…Meilleur restaurant : sortir en familleMy Profile

  2. Merci bien pour cette mine d info.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :