Lettre ouverte à Angus Stone

Angus a le poil fou, mais c'est ce qui fait son charme.

Cet article aurait aussi bien pu s’appeler “Angus Stone, épouse-moi, je t’apprendrai à te raser, je t’offrirai un peigne et je te suivrai en tournée dans un minivan”, mais je ne suis pas sûre que je pourrais me remettre psychologiquement en cas de rejet.

Cher Angus,

puis-je me permettre de te tutoyer ? Comme tu me susurres “my lover, my lady river” dans les oreilles et cela me rend toute chose depuis deux bonnes semaines, quand je prends ma douche, pendant que je travaille, sur le trajet du retour où tu m’accompagnes, je crois que cela fait sans doute de nous des intimes.

Angus, en fait je te connais depuis longtemps, si mes souvenirs sont exacts je t’ai entendu pour la première fois dans la bande-annonce d’un film dont je n’ai retenu que ta chanson, Paper Aeroplane.

Pourtant je n’avais pas songé à explorer davantage ta discographie avant de tomber en amour pour Big jet plane, qui me réveille désormais tous les matins pour mettre un peu de douceur dans ce monde de brute.

Depuis j’ai consciencieusement composé des playlists sur mon fidèle iPod et mes sites de streaming favoris qui me permettent d’écouter le son de ta voix qui m’emplit de sentiments délicieux sans devoir zapper toutes les chansons interprétées par ta soeur (pardonne-moi Julia, je te promets de faire un effort si on devient belles-soeurs un jour). Mon très cher Angus, sache que je suis esbaudie par ta capacité à enchaîner ballades tendres, reprises guillerettes et chansons plus rageuses (oui, Lady of the sunshine, c’est encore toi) avec la même virtuosité.

So Happy Together by Angus Stone on Grooveshark

Smoking Gun by Lady Of The Sunshine on Grooveshark

Et que dire de cette délicate reprise d’une chanson de Tim et Neil Finn en duo avec ton compatriote australien Paul Kelly sinon qu’elle m’enchante ?

Four Seasons In One Day by Paul Kelly & Angus Stone on Grooveshark

Alors Angus, pardonne l’audace d’une petite Française qui a eu la révélation de ton existence trop tard et a manqué tes lives parisiens en début d’année, et qui te supplie humblement de revenir vite. Merci par avance.

Amoureusement,
Ta dévouée blogueuse.

Quant à vous lecteurs, parce que je vous aime aussi fort que j’aime Angus (ce qui n’est pas peu dire), je vous offre une double dose de bonheur : le merveilleux Angus Stone + la douce Soko = la perfection faite vidéo.

Post blogum : une jolie série de photos pour les internautes qui cherchent frénétiquement Angus Stone sans sa barbe quelle barbe, je suis comme un chien sans puce

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut-être

Lola Bensky par Lily Brett : stars du rock, antisémitisme et problèmes de poids

Je m’attendais à autre chose de la part de ce livre : un hymne rock’n’roll …

2 commentaires

  1. Déjà vu a Perpignan en live il ya quelques semaines !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :