Tu honoreras ta mère et ta mère : 4 Oedipe pour le prix d’un

Mon début d’année cinématographique et mes premières séances d’heureuse propriétaire de la carte UGC illimitée ne m’avaient apporté que des grands moments, jusqu’à ce soir où j’ai voulu finir une journée tout en légèreté par une comédie sans prise de tête. Tout s’est joué sur un tweet entre Gambit (je ne fais pas partie de ces gens qui considèrent les frères Coen comme une garantie de qualité. Alan Rickman et Colin Firth, en revanche…) et Tu honoreras ta mère et ta mère.

Au titre de cet article, vous devinerez aisément qui l’a emporté.

Tu honoreras ta mère et ta mère est un film sur la relation mère-fils dans ce qu’elle a de plus fusionnel, de charnel, voire de malsain. Et quel meilleur cadre peut-on imaginer pour revisiter le complexe d’Oedipe  que la Grèce ?

C’est d’ailleurs les images de la Grèce, écrasante de soleil, toute de bleu et de blanc, qui restent mon meilleur souvenir du film. La deuxième chose à sauver, c’est Gaspard Ulliel, que je ne ferais clairement pas dormir dans la baignoire s’il venait frapper à ma porte.

Pour le reste… Eh bien, c’est comme passer des vacances en famille. Parfois vous aimeriez mieux être ailleurs et vous ne supportez plus ces gens excessifs (Nicole Garcia surjoue souvent et certains gags sont vraiment de trop), heureusement il y a la mer, de temps en temps vous riez, et puis il y a ce beau garçon rencontré sur la plage.

Attachant au fond, mais pas indispensable.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut-être

Passer une bonne journée au bureau, c’est possible, par Caroline Webb

Dans ma jeune carrière, j’ai toujours travaillé comme community manager. En revanche, j’ai exercé mes …

7 commentaires

  1. J’ai besoin de vacances, je me laisserais quand même bien tenter par ce film (on parle de Gaspard Ulliel quand même)
    Mlle Toutouille Articles récents…Le bébés ne sont pas des poissons rougesMy Profile

  2. ah tu es bien indulgente avec ce film dont je ne sauverais pas grand chose à part la grece et la mer…on a quand meme la facheuse impression d’avoir payé des vacances à tout ce beau monde qui ont oublié de prendre un scénario dans leur valise…ah ma critique sera plus méchante que la tienne c sur…faut dire que Gaspard Ulliel torse poil ca me fait ni chaud ni froid hélas :o)

    • Et malheureusement le casting féminin ne trouve pas d’équivalent à Gaspard Ulliel…
      C’est tout moi ça, je cherche toujours un bon côté – après tout il y a du travail derrière, même sous le soleil de la Grèce. On sent qu’il y avait de bonnes intentions au départ, et des bons sentiments… Peut-être même que c’est bien là le problème !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :