Le temps de lire

Il n’y a pas de saison plus propice à la lecture que l’été.
D’abord parce qu’on a enfin le temps de renouer avec des lectures qui ne soient pas imposées par nos études ou le travail.
Ensuite parce qu’il s’agit d’une activité quasi immobile. La distraction sans la transpiration, en somme (vous aurez remarqué la note glamour de ce billet).
A l’image de la Princesse aux Blondes Tresses, je vous ai concocté quelques suggestions de lectures pour vos vacances… Ou votre absence de vacances.

Parfait pour la plage :

Un peu de littérature russe pour vous rafraîchir, mais pas de pavé, parce que vous devez déjà porter le parasol.
Je suggère Les nuits blanches, de Dostoïevski. Pas de tourments psychologiques sur plusieurs chapitres, mais une histoire d’amour éphémère et touchante avec Saint Pétersbourg pour décor.

Je ne recommanderai jamais assez les nouvelles d’Anton Tchekhov. Peut-être moins renommées que ses pièces de théâtre, mais je vous garantis qu’elles valent le détour. En quelques pages, dresser le portrait de personnages aux personnalités si riches et attachantes, c’est pour moi un exploit qui vaut largement une Madame Bovary (je ne dirais pas bien plus, pour ne pas commettre de blasphème aux yeux des adeptes de Flaubert, mais je n’en pense pas moins).


Plus fort que le feuilleton de l’été :

La saga de la smala Malaussène, par Daniel Pennac. Regorge d’humour, de citations savoureuses, de personnages hauts en couleurs que vous ne voudrez plus quitter, et même une intrigue policière.Ca commence avec Au bonheur des Ogres, et on voudrait que cela ne se termine jamais.


Pour un voyage immobile :

Spécialement dédié à tous ceux qui ne partent pas ou n’ont pas même une semaine de congés.
Long courrier pour le Japon, avec le chaînon manquant entre Métaphysique des tubes (à lire d’urgence si ce n’est pas déjà fait) et Stupeur et Tremblements : Ni d’Eve ni d’Adam, par Amélie Nothomb. J’ai déjà évoqué ce que m’inspirait son éloge à la fuite, aussi je ne répéterai qu’une chose : lisez-le.

 

Et pour clore cette liste, le moins cher des voyages que vous puissiez vous offrir : Le Livre du voyage de Bernard Werber. La destination ne dépend que de votre imagination, et vous y rentrerez votre moitié. Elle est pas belle, la vie?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut-être

monde flottant alan spence thomas glover

Le monde flottant, par Alan Spence : un gaijin écossais à la conquête du Japon des samouraïs

C’est un beau livre dont l’intrigue se place quelque part entre le roman d’aventures, l’épopée …

11 commentaires

  1. Bsr, ah y a des choses à retenir… 🙂

  2. Aaaaaaargh, trop tard. Je reviens tout juste de la fnac où j’y ai fait le plein… :/ Surtout que « Au bonheur des ogres » m’aurait bien tenté. C’est peut être parce que ça fait longtemps que je n’ai pas lu Daniel Pennac, ou peut être la couverture de Tardi, ou peut être même les deux à la fois… T_T Monde cruel…

  3. Cher Daniel Pennac… est-ce que tu veux bien m’épouser? Il faut dire que je suis une de tes fans invétérées et ce… depuis ma prime jeunesse (merci maman) Alors on aurait un fils… et puis on l’appelerait Benjamin… et le deuxième, on le prénommerait Anton, parce que c’est mon deuxième auteur que j’aime, surtout les histoire douces-amères et les histoires grinçantes… Tchékov, on le garde pour le nom du chien… Alors… tu dis oui?

  4. pis Madame Bovary.. c’est nul…! na!

  5. Eh, Faustine, j’ai une dédicace de Pennac ^^ (gagnée au prix d’une longue attente au salon du livre et d’un grand moment de solitude quand il m’a parlé. Et que je n’ai pas compris la question. Honte.) Pour combien tu me l’achètes ?

  6. aaaaaaaaaaaaarrrghhhhhhhhhhhhhhhhhhh snif bon… m’en fous d’abord… j’ai un autographe de Peyo ^^’ ça compense non?

  7. entre nous… s’il y a ton nom…j’peux pas l’acheter… s’il n’y a pas ton nom… y moyen de moyenner… quel est ton prix?

  8. Ai lu les 3 derniers sans compter la quasi-totalité de la saga malaussène, tu as très bon goût je dois dire =) Si tu as aimé le livre du voyage de Werber je te conseille un autre de cet auteur: L’ultime secret. Le titre est pas terrible mais l’intrigue est excellente. ^^

  9. Hey 🙂 Entre Dostoïevski et Chekhov, je m’envole :))) (Et la “Princesse aux Blondes Tresses” n’a pas manqué de me faire sourire lol) Merci pour toutes ces jolies choses, je t’embrasse !

  10. Hummmm, miam miam… Je crois qu’on va bien s’entendre toi et moi.

  11. les livres de daniel pennac sont tout simplement géniaux! J’ai egalement lu stupeur et tremblements, que dire, fantasique!

%d blogueurs aiment cette page :