Tirons notre courage de notre désespoir même. (Sénèque)

Ma grand-mère a un cancer.
Je le sais depuis jeudi, et cela fait des jours que j’essaie de le dire ici.
J’ai effacé chaque billet en me disant que c’était trop intime, que mes mots étaient trop légers ou trop lourds.
Cela a au moins eu l’avantage de me faire pleurer, ce dont j’ai dû me retenir pendant 3 jours, pour ne pas que ma grand-mère voie que je m’inquiète et qu’elle continue à se battre. Je vous laisse imaginer l’état de ma mère et sa soeur, qui elles se retiennent depuis bien plus longtemps (et comme on a la tristesse rageuse dans la famille, j’en ai pris plein la tête).
Maintenant, j’ai décidé de ne pas me plomber le moral, ni celui des autres. Je veux continuer à vivre en profitant des bons moments, pour distraire au maximum ma grand-mère parce que lui remonter le moral, c’est tout ce que je peux faire et je ne peux pas le faire si je suis au plus bas.

“J’aimerais terminer sur un message d’espoir. Je n’en ai pas. En échange, est-ce que deux messages de désespoir vous iraient?” (Woody Allen)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut-être

monde flottant alan spence thomas glover

Le monde flottant, par Alan Spence : un gaijin écossais à la conquête du Japon des samouraïs

C’est un beau livre dont l’intrigue se place quelque part entre le roman d’aventures, l’épopée …

4 commentaires

  1. Est-ce que je peux te donner un ( petit ) conseil ? Quand on a opéré à coeur ouvert ma grand-mère pour lui changer une des valves de son coeur et lui faire une greffe, elle était déjà d’un âge avancé. J’étais terrifiée, car elle est maigre et très fragile. L’opération a très mal commencé, et il a fallu la refaire aussitôt. Puis ma grand-mère a été convalescente, et elle a passé presque un an à angoisser à cause de cette opération et de ses conséquences, et cette angoisse ne l’aidait pas à récupérer. Bien sûr que pendant cette période, j’ai eu très très peur qu’elle meure. Mais je ne lui ai jamais montré. J’ai au contraire tout fait pour lui donner l’envie de vivre encore très longtemps, en faisant des projets d’avenir avec elle ( “et à mon mariage, je veux que tu sois mon témoin, c’est important pour moi” ) ou à la valoriser, en lui demandant de m’apprendre des choses, en sollicitant son avis et ses conseils. Bref, je lui ai fait comprendre qu’elle avait encore beaucoup à faire, et je crois que ça l’a motivée. Elle va très bien maintenant.
    Je te conseille d’abonner ta grand-mère sur deux ans à un magazine, même si des gens t’ont dit que son cancer est sérieux : ça va lui donner envie de se battre.
    Et je vais te dire que le cancer, si tu te bats et que tu veux le bloquer, tu le retardes : ma tante a une tumeur au cerveau énorme, depuis ses vingt ans à peu près. Elle devait mourir en un an. Maintenant, elle a toujours sa tumeur, mais elle a environ quarante ans, deux filles, un mari, et elle est médecin. Elle a décidé que ça n’allait pas la tuer, elle est très catho et sa foi l’aide aussi, et elle a décidé de ne pas prendre son cancer au tragique. Alors donne plein de tes forces à ta grand-mère, elle en aura besoin. Et fais des projets concrets avec elle.
    Gros bisous. Et n’hésite pas à me mailer si ça ne va pas.

  2. Quel âge a ta grand-mère ?
    Je ne sais pas trop quoi te dire… J’ai appris récemment que mon arrière-grand-mère, décédée il y a 3 ans, avait un cancer, et que ce n’était pas ça qui l’a tuée, au contraire, ça l’a en quelque sorte aidée à tenir…
    Enfin c’est une maladie à laquelle je n’ai jamais été confrontée…
    En tous cas, bon courage.

  3. Arf. Je n’en sais pas assez sur l’état de ta grand-mère mais je suis assez bien placée pour te dire que la vie ne s’arrête pas quand on a diagnostiqué un cancer. Elle peut continuer encore bien longtemps.
    Occupe-toi bien de ta grand-mère, profite de chaque moment avec elle pour ne rien regretter et les récessions ça peut arriver. Même quand plus personne n’y croit.
    Je t’embrasse très fort et te fait un gros câlin. Courage ma belle.

    Impossible de dire pourquoi mais ce qui me vient en tête là maintenant, c’est “Out of time”

  4. Audrey, merci pour le soutien et le conseil. C’est exactement comme ça que je vois les choses. Mais ce n’est pas évident pour tout le monde, ses amis lui téléphonent et lui annoncent comme si de rien n’était qu’unetelle vient justement d’être emportée par un cancer foudroyant… LE truc à dire à quelqu’un de malade pour entretenir ses espoirs de s’en sortir! è_é

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :