Dame Marianne

Image Hosted by ImageShack.us

Au delà de la charmante égérie du leader des Rolling Stones qu’elle a été, Marianne Faithfull est un mythe à elle seule.

Marianne Faithfull est donc l’une des rares artistes qui excelle aussi bien en musique qu’au cinéma. Dernièrement, elle a joué la mère de Marie-Antoinette pour Sofia Coppola qui voulait une actrice reconnaissable lorsqu’elle lirait les lettres écrites à sa fille. A mon grand regret, je n’ai toujours pas vu ce fameux film (dont j’entends parler sans cesse. Le DVD est pour l’instant hors de prix, mais ça me démange sévèrement de l’acheter…), mais je peux vous garantir que je le regarderai en VO. Rien que pour ne pas me priver du son féérique de la voix de Marianne Faithfull.

Marianne dans le rôle de Marie-Thérèse d'Autriche

Elle a également joué dans l’un des courts métrages de Paris, je t’aime, mais surtout, Madame Faithfull a illuminé de sa grâce Irina Palm. Je suis allée le voir, pour être honnête, avec un peu d’appréhension, pensant sortir complètement déprimée de ce film contant l’histoire d’une veuve tout ce qu’il y a de plus respectable qui se fait embaucher dans un sex shop pour payer l’opération de son petit-fils. Croyez-moi si vous voulez, j’en suis revenue riant de plusieurs répliques mémorables, et en ayant échappé à tous les clichés larmoyants qui auraient pu fourmiller dans ce film.

Marianne Faithfull a des goûts musicaux qui recoupent les miens, donc elle produit FORCEMENT quelque chose qui me plaît.

Marianne fait partie des valeurs sûres, qui savent s’entourer (et qu’elle demande à être accompagnée de la volcanique, la superbe Fanny Ardant lors de la lecture à laquelle j’ai assisté à Toulouse en est la preuve), de ceux auxquels on peut aveuglément faire confiance, et suivre dans chacune de leurs aventures artistiques sans jamais craindre qu’ils se répètent ou qu’on soit déçu.


Et quand on a une carrière aussi longue et fructueuse que Marianne Faithfull, cela force l’admiration.
Aussi, Madame, je vous tire ma révérence et vous souhaite de nous enchanter encore longtemps.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut-être

Lola Bensky par Lily Brett : stars du rock, antisémitisme et problèmes de poids

Je m’attendais à autre chose de la part de ce livre : un hymne rock’n’roll …

2 commentaires

  1. Ah ben là que t’es lancée sur les voix féminines, tu t’arrêtes plus !? ^_^

  1. Pingback: Sogoo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :