I love to boogie on the Saturday night

Hommage à Marc Bolan, dont je n’ai malheureusement pas hérité de la voix ni du charisme, mais plutôt de la crinière et des pantalons trop larges…

La vidéo suivante, c’est Teenage Dreams. L’apogée du Glam Rock, ça crève les yeux ^^’

La minute culturelle : saviez-vous que le pseudonyme de Marc Bolan vient d’une abréviation du prénom et du nom de son idole… Qui n’est autre que Bob Dylan?

Les fins observateurs parmi vous auront remarqué que les morceaux de T-rex émaillent la bande originale du film Billy Elliot (que je vous recommande!). Ici, I love to boogie :

Et je vous ai gardé le meilleur pour la fin, Cosmic Dancer, éteignez la lumière, sortez le briquet, laissez-vous bercer. Où est passée l’insouciance de la jeunesse???

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut-être

Lola Bensky par Lily Brett : stars du rock, antisémitisme et problèmes de poids

Je m’attendais à autre chose de la part de ce livre : un hymne rock’n’roll …

Un commentaire

  1. Il a vraiment fait des choses remarquables !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :